A la une
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 05.04.2022 - norman-jardin - 3 min  - vu 1331 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 5 avril

Usai évoque l'avenir (Photo Yannick Pons/Objectif Gard) - Yannick Pons

Antoine Valerio et Anthony Briançon observent l'opposition ce de mardi matin (photo Norman Jardin)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Nicolas Usaï attentif à l'entraînement de ses joueurs (photo Norman Jardin)

Quand Usaï parle d’avenir. Lors de la séance d’entrainement ce mardi matin, Nicolas Usaï a répondu aux journalistes présents. Il a évoqué la fin de la saison actuelle et le début de la prochaine. Le coach a rappelé toute l’attention que demandait son effectif : « C’est un groupe qui demande beaucoup de discussions pour faire avancer sur le plan mental. » Nicolas Usaï n’a pas oublié de faire passer un message à ceux qui ont déjà la tête ailleurs : "L’intérêt de tous, y compris ceux qui veulent partir et ils sont nombreux, c’est d’être performant. C’est tellement facile de dire « moi je veux aller là ou là », mais c’est le terrain qui parle, on a tous besoin de collectif. » L’ancien entraîneur de Châteauroux reste concentré sur la fin de l’exercice en cours et il admet qu’en coulisse, le NO n’est pas inactif : "Rani Assaf ? Je l’ai vu il y a dix jours et on s’est appelé vendredi dernier, il devait passer à l’entraînement ce mardi à la Bastide. J’ai tous les jours Bernard Pascual au téléphone. Logiquement, on se verra tous ensemble le 14 avril à Nîmes. » Quid des jeunes joueurs comme Zaïdan, Philibert et Pontet qui n’ont pas de contrat professionnel ? « Il y a des réflexions, mais la seule façon de les garder c’est de leur proposer un contrat pro. Il faut d’abord constituer l’équipe et ensuite constituer le groupe. Il faut être patient ». Si les esprits sont désormais tournés vers la saison prochaine, une grande vague de départ est pressentie mais Nicolas Usaï rappelle qu’il reste sept matchs à jouer et qu’il faut être professionnel jusqu’au bout. À bon entendeur…

Il y a eu 41 buts lors de l'opposition ce matin (photo Norman Jardin)

Une avalanche de buts. Le staff nîmois avait mis en place une opposition : huit contre huit. L’objectif annoncé était de redonner de la confiance devant le but et de travailler dans les espaces (le NO a marqué deux buts lors des quatre derniers matchs, NDLR). L’objectif est atteint car on a assisté à une avalanche de buts. Les filets ont tellement tremblé que les observateurs étaient débordés. Nous avons comptabilisé pas moins de 41 buts. Les quadruplés, triplés et doublés se sont additionnés. Un seul joueur de champ n’a pas marqué, mais nous tairons son nom pour ne pas lui faire de peine. Si notre vue ne nous a pas trompé, Eliasson, Ponceau et Benezet se sont distingués en marquant à quatre reprises. Et avec ça, les gardiens de but se sont aussi illustrés en sortant de belles parades. Si avec ce festival la confiance ne revient pas…

Omarsson et Sarr n'ont pu empêcher Guingamp de gagner pour la première fois aux Costières (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Une triste première. C’est une tradition qui perdurait depuis 1982. En 18 confrontations entre Crocodiles et Guingampais, jamais l’équipe visiteuse ne s’était imposée. À neuf reprises, les Bretons étaient venus à Nîmes (une fois à Jean-Bouin et huit fois aux Costières) et ils n’avaient pu ramener que trois résultats nuls pour six défaites. Depuis samedi soir, cette série d’invincibilité nîmoise est à ranger au rayon des souvenirs puisque que l’En Avant Guingamp (EAG) s’est imposé aux Costières (0-2). Cela reste anecdotique, mais ça illustre bien les grosses difficultés rencontrées par le Nîmes Olympique (NO) à domicile. En effet, depuis la saison dernière, le NO a joué 35 rencontres de championnat au stade des Costières et le bilan est négatif avec 8 victoires, 9 nuls et 18 défaites.

USAM

Les supporters de l'USAM seront bien équipé pour soutenir les Nîmois (photo Anthony Maurin) • Anthony MAURIN

Bracelets et ballons pour un exploit. Ce mardi, à 20h45, l’USAM Nîmes Gard accueille Velenje en huitièmes de finale retour de la ligue européenne. La Green Team se retrouve face à un sacré défi car les joueurs de Yan Balmossière se sont inclinés de sept buts (29-22) mardi dernier en Slovénie. Pour tenter de renverser cette situation, l’USAM compte sur ses supporters. Pour l'occasion, 1 000 bracelets lumineux et 1 500 ballons de baudruche blancs et verts seront distribués aux spectateurs du Parnasse. Un stand "maquillage fluo et photos avec lumière noire" sera installé dans le hall nord. Gym danse Nîmes a travaillé sur une chorégraphie et des costumes en lien avec le thème lumière et fluo. Tout sera donc prêt pour une ambiance européenne. C’est maintenant aux joueurs de réaliser l'exploit.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais