Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 21.12.2021 - nicolas-dhombres - 1 min  - vu 423 fois

LES DÉBATS DE 13H Coupe de France et vague d’annulation dans les restaurants

Vendredi soir, sur le plateau de Bonsoir le Gard, les journalistes, sociétaires et invités ont comme d'habitude débattu de plusieurs thèmes d'actualité. Une petite séance de rattrapage pour ceux qui ont manqué l'émission avec un menu riche et varié : Coupe de France et vague d’annulation dans les restaurants.

Pour la première fois de son histoire, le club amateur de la Jeunesse sportive du Chemin-Bas-d'Avignon a réussi l'exploit de se hisser en 32e de finale de Coupe de France. Derrière cette équipe s'est rangé tout un quartier, uni et fier d'entendre parler en bien du Chemin-Bas plutôt qu'en mal dans les faits divers ou pour le trafic de drogue. Mais aussi toute une ville qui soutient ce club nîmois populaire. Un engouement qui montre encore une fois la capacité du foot à rassembler les gens. Comment expliquer un tel engouement derrière cette équipe ?

***

Habituellement, la période des fêtes de fin d’année est très attendue par les restaurateurs. Mais cette année, avec la cinquième vague de covid, les professionnels font face à une vague d’annulations notamment des repas de Noël des entreprises. Plusieurs grandes sociétés ont par exemple interdit à leurs employés de se regrouper comme c’est traditionnellement le cas pour clôturer l’année. Avec 1 200 couverts annulés, Nicolas, traiteur à Saint-Victor-La-Coste, s’attend à un manque à gagner de 20 000 €. À l'instar du chef nîmois Jérôme Nutile, les restaurateurs aussi sont inquiets. Des professions plongées dans l’incertitude avec ce cinquième épisode épidémique. Alors quelles solutions pour eux ?

Les débats en vidéo :

Nicolas Dhombres

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio