A la une
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 05.12.2017 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 808 fois

NÎMES Assises : 12 ans réclamés, ce matin, contre le "braqueur" de l'institutrice

objectifgard.com

objectifgard.com

L'avocat général vient de réclamer 12 ans de réclusion criminelle à l'encontre d'un homme de 24 ans, accusé d'un " vol avec arme", survenu le 10 janvier 2013 au quartier Pissevin à Nîmes. Ce soir-là, vers 18h, une jeune institutrice avait fait face à plusieurs hommes armés et munis de cagoule qui voulaient récupérer sa voiture. Un des malfaiteurs avait demandé à son complice de tirer dans les pieds de l'enseignante car elle ne donnait pas ses clefs assez rapidement !

" Une agression qui ne se déroule pas dans un lieu comme un autre, mais auprès d'un symbole de la République, à la sortie d'une école. Il s'agit d'une embuscade, avec un repérage préalable. On attend l'institutrice à la sortie de l'établissement scolaire, avec des armes et à plusieurs", accable l'avocat général, Patrick Bottero, en réclamant 12 ans de prison, ce mardi matin. L'accusé est lui bien connu des services de police et le représentant du ministère public insiste sur cet élément... " De 2010 à 2015 vous aviez déjà 4 autres procédures. Un vol, un vol de véhicule qui a été utilisé ensuite pour d'autres vols avec violence. Vous aviez même utilisé une arme factice à l'encontre des policiers. Voilà qui est la personnalité de l'accusé qui se retrouve aujourd'hui dans le box. Ce garçon n'est pas étudiant, c'est une personne oisive, il s'identifie aux délinquants qu'il fréquente dans son quartier ", poursuit le procureur Bottero.

La défense vient de prendre la parole. Maître Rémi Nougier, plaide l'acquittement.

B.DLC

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais