A la une
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 13.05.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 523 fois

NÎMES Le public scolaire est venu, il a vu et ça lui a plu !

Une bonne occasion pour se rapprocher de la nature tout en restant en centre-ville (Photo Anthony Maurin).

Le public scolaire apprécie les JMS (Photo Anthony Maurin).

Les JMS, Journées Méditerranéennes des Saveurs pour les intimes, sont toujours un moment à part dans la vie de la cité. En effet, c'est la ferme dans sa globalité qui entre en ville et qui se dévoile au public urbain mais pas que...

"J'aime les animaux !" lance le petit Théo. "Moi j'aime les vaches, elles sont énormes et elles font beaucoup de bruits même si elles une bougent pas trop. J'ai bien aimé celles avec les longues cornes, elles sont impressionnantes" poursuit Victor. Ce vendredi matin, 1200 jeunes gardois sont venus, classe après classe, faire un tour du côté de l'Esplanade. Casquettes sur les têtes, on voit des nuées de jeunes fourmiller dans le moindre recoin de l'Esplanade. Ici une file d'attente, là un groupe de discussion, à deux pas, un exposé d'un éleveur de moutons.

"C'est toujours un plaisir de faire cette sortie scolaire. Ça nous prend un peu de temps mais nous pouvons parler de beaucoup de thématiques différentes. Les enfants sont un peu turbulents mais ils sont aussi très attentifs, peut-être plus qu'à l'école" lâche Marie, une maman qui accompagne la classe de sa fille Lise qui confirme la chose. "Moi j'aime venir ici, on ne voit pas souvent tous ces animaux et même si on va dans une ferme on n'en trouve pas forcément autant. J'ai vu des veaux et des chevreaux, j'adore ! J'ai eu un peu peur des longues cornes mais l'âne m'a fait beaucoup rire, il se grattait à tous les bouts de bois de son enclos."

Une question, une explication avec le sourire (Photo Anthony Maurin).

Si les élèves ne font pas tout ce que les JMS proposent, ils s'amusent réellement. Ils peuvent voir des vaches, moutons, cochons, chevaux, volailles, lapins et même une ruche vitrée au sein de la ferme vivante. "J'avais déjà vu des animaux mais jamais autant et encore moins à Nîmes. C'est assez impressionnant, j'aimerais venir la nuit quand il y a moins de monde pour voir le comportement des animaux. Ils sont sûrement plus à l'aise, je pense qu'on les embête un peu..." imagine Mathilde. Pour le bétail, certes, le week-end doit être compliqué. Mais c'est un petit mal nécessaire à la connaissance du travail à la ferme. Les urbains s'en sont coupés depuis des décennies, les jeunes ne vont plus dans les fermes et ne savent plus comment en élève ou cultive ce qu'ils mangent.

Ne croyez pas qu'ils assistent au tour de France mais les casquettes, avec un tel soleil, étaient indispensables (Photo Anthony Maurin).

Pour le grand public, il y a des jeux et des animations comme du manège, une batteuse, une locomotive à vapeur, des machines agricoles comme des tracteurs ou encore un simulateur de conduite de tracteur. Sur l'Esplanade, une village des agriculteurs et des artisans permet à chacun de présenter des savoir-faire locaux, de faire déguster ses spécialités locales ou même d'organiser der ateliers.

Sur le marché des producteurs et des artisans, forcément, les gourmands seront en danger ! Bon nombre de produits locaux sont délicieux et reconnus par les labels AOP ou IGP, foncez, régalez-vous de bon coeur et faites travailler l'agriculture locale, une des meilleures du monde ! Pour les plus fainéants, un self'fermier des agriculteurs Bienvenue à la ferme est ouvert non loin d'un bar à vin tenu par les Jeunes Agriculteurs.

(Photo Anthony Maurin).

Le programme de demain samedi. Ouverture à 10h avec la ruche. À 10h30, le maréchal-ferrant, 11h : atelier d’initiation à l’œnologie et démonstration de distillation. L'inauguration est prévue à 11h30, juste avant la tonte des brebis prévue à 12h30.

À partir de 14h, encore la ruche, un atelier d’initiation à l’œnologie, une démonstration de distillation et un nouvel atelier d’initiation à l’œnologie. Une autre tonte des brebis est organisée à 16h en même temps qu'un autre atelier d'initiation à l'oenologie (avant un dernier à 17h). Pour finir, le dressage des chiens de troupeaux sera abordé à 18h30 avant une dernière démonstration de tonte de brebis prévue à 19h. Le lendemain, dimanche, le programme est identique mais vous pouvez y ajouter un atelier de distillation à 10h30, la présentation des animaux à 12h30 et 16h.

Quelques explications données par des spécialistes ! (Photo Anthony Maurin).

Plein de maturité, Timéo n'a pas eu le temps de tout voir et tout comprendre. "Je veux revenir ce week-end avec mes parents. On habite à l'extérieur de Nîmes et je suis sûr qu'ils aimeront car on n'a pas l'habitude de voir des animaux. Comme c'est gratuit on pourra venir et je suis sûr qu'ils ne me diront pas non. On peut tous apprendre quelque chose !"

Les petits sont repartis avec une salade ! (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais