A la une
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 17.12.2021 - boris-boutet - 2 min  - vu 448 fois

NÎMES OLYMPIQUE Les matches vus de Toulouse : le Téfécé marque le pas

Le Téfécé réalise un bon début de saison. (Crédit photo : Jean-Philippe Gionnet) - PYP

Le Nîmes Olympique retrouvera le TFC en décembre. (Photo Anthony Maurin)

Pour finir l'année 2021, le Nîmes Olympique (10e, 23 pts) affronte le Toulouse Football Club (2e, 34 pts), d'abord en Coupe de France au Stadium, ce samedi à 13h45, puis en championnat au stade des Costières, ce mardi à 20h45. Avant cette double confrontation, Objectif Gard fait le point sur les forces en présence au sein du Téfécé. 

Ce sont des Pitchouns aux deux visages que les Crocos devraient retrouver pour leurs derniers jours de compétition en 2021. "En général, il y a un gros turnover en Coupe de France : la priorité absolue, c'est la montée en Ligue 1, explique Julien Carrere, journaliste indépendant qui suit le Téfécé depuis plusieurs années. Samedi, Philippe Montanier devrait faire tourner pour mettre la grosse équipe mardi." 

Car en championnat, la pression est clairement sur les épaules des Violets, dont la relégation en Ligue 2 en 2020 a conduit un changement de propriétaire. "Il y a de nouveaux investisseurs américains qui aimeraient jouer le haut du tableau dans l'élite rapidement, illustre Julien Carrere. La saison passée, Toulouse a loupé la montée d'un rien en raison d'une entame ratée. Cette année, ils ont super bien débuté et ne doivent pas se manquer au risque de voir les Américains perdre patience." 

Datas et formation

Avec l'arrivée à la présidence de Damien Comoli, le Téfécé a mis en place une stratégie de recrutement basée sur les datas qui porte ses fruits. Van den Boomen, Healey, Dejaegere, Spierings, Desler, Ratao, Onaiwu sont autant de satisfactions des derniers mercatos toulousains. Associés à de prometteurs joueurs formés au club comme Rouault, N'Goumou, Sylla ou Diarra, ils forment probablement l'effectif le plus talentueux de la division.

Malgré tout, et après un début de saison presque parfait, les Haut-Garonnais marquent le pas en cette fin d'automne avec un seul succès lors de leurs cinq derniers matches. "L'équipe dispose d'une force offensive sans égal en Ligue 2 (de loin la meilleure attaque du championnat avec 38 buts inscrits en 18 matches, ndlr), mais ces derniers temps, la défense est plus fragile, souligne Julien Carrere. Il y a aussi un manque de réussite actuellement. Pour autant, je ne vois pas l'équipe s'écrouler, car même lorsque le collectif est en dessous, des individualités peuvent faire la différence." Et dans ce domaine aussi, les Toulousains n'ont pas d'égal en Ligue 2.

Boris Boutet

Le joueur à suivre : Branco Van den Booomen

Arrivé en provenance de seconde division hollandaise l'an dernier, Branco van den Booomen a réalisé une première saison en France plutôt correcte (5 buts, 7 passes décisives), sans réellement sortir du lot au sein l'effectif toulousain. Mais à l'intersaison, la mue a opéré. Avec déjà 4 buts et 11 passes décisives, le milieu de terrain affole les compteurs. "Il a une grosse endurance et il est tout simplement incroyable dans le jeu long, résume Julien Carrere. Son efficacité est aussi diabolique sur les coups de pieds arrêtés. Il est aujourd'hui la pierre angulaire de l'équipe." Meilleur passeur du championnat, Van den Boomen est dans tous les bons coups toulousains et sera sans doute le joueur à suivre côté Téfécé ces prochains jours.

Le 11 possible - Coupe de France : Petterson - Sanna, Nicolaisen, Costa, Diarra - Dejaegere, Mvoué, Skyttä - Bangré, Onaiwu, Begraoui

Le 11 possible - Ligue 2 : Dupé - Desler, Diakité, Nicolaisen, Sylla - Spierings, Van den Boomen, Genreau - Ratao, Healey, Onaiwu

Boris Boutet

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais