A la une
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 20.10.2021 - stephanie-marin - 2 min  - vu 534 fois

NÎMES Synapson revient à ses origines !

Le duo Synapson sera sur la scène de Paloma à Nîmes ce vendredi 22 octobre (Photo : Alexandre Criquioche)

Le duo Synapson fera son retour à Nîmes ce vendredi 22 octobre. Alexandre Chiere et Paul Cucuron partageront la scène de Paloma avec leur ami gardois, Greg Delon.

Le tutoiement facile, le sourire dans la voix. Alexandre Chiere répond avec plaisir aux questions, très bavard même, une revanche peut-être après des mois de silence, de frustration. Mais le voilà de nouveau obligé de trimballer son baluchon de ville en ville, pour les besoins d'une nouvelle tournée qui a démarré le 16 septembre dernier à Biarritz. Le lieu est forcément symbolique, puisque c'est dans cette belle ville du sud-ouest qu'il a rencontré Paul Cucuron. Ils étaient alors enfants, Alex suivait déjà des cours de piano, une formation jazz préférée au classique.

"Le but était simplement de rendre des morceaux dansants pour les passer en clubs"

Plus tard, les deux amis se retrouvent sur Paris, s'amusent avec la musique, produisent des remix, sans prétention, qu'ils publient sur Soundcloud. "Le but était simplement de rendre des morceaux dansants pour les passer en clubs", se souvient Alex. Le duo publie son premier album, Convergence, en 2015 et se fait une place dans l'univers de l'industrie musicale. Le public savoure les effluves de musiques du monde qui émanent de cette source électro. Trois titres s'imposent sur les ondes, dont Djon Maya Maï sublimé par la voix du chanteur burkinabè Victor Démé, Fireball avec Broken Back et All in you interprété par Anna Kova.

Créé en 2012, Synapson a sorti son dernier album "Global Musique" en novembre 2020. (Photo : Sandra Paul -Believe Digital)

Six ans après, Synapson signe un troisième album, Global Musique - Volume 1, plus éloigné de l'inspiration de Super 8 que de Convergence. "Le deuxième album était essentiellement influencé par ce qu'on appelle la French Touch, c'est-à-dire une house un peu filtrée. Personnellement, je me suis senti un peu formaté. Pour moi, nous sommes peut-être allés dans la simplicité. Mais on a toujours eu cette passion pour la World Music, cette envie de s'inspirer de ce qui se passe ailleurs, confie Alexandre. Sur "Global Musique", on y revient totalement, si ce n'est que les titres ont encore un format chanson, ce qui va changer pour la suite avec un format plus deep, c'est-à-dire moins couplet-refrain, couplet-refrain. "Global Musique" revient aux origines de Synapson, à une musique plus imprégnée de l'Afrique, de l'Inde, de l'Asie."

Le Nîmois Greg Delon assurera la première partie du concert de Synapson, ce vendredi. (Photo : DR/) • ALEX__CRK

Cet album-là, sorti il y a presque un an, Paul et Alexandre le présenteront ce vendredi 22 octobre à Nîmes sur la scène de Paloma. Mais il ne faudra pas s'attendre à un set traditionnel. Forts de leur 12 années d'expérience, les deux DJ's ont préparé un show rythmé d'exclusivités. "On a envie de faire de l'inédit, de proposer des choses qui pourraient sortir dans les mois à venir. Il va y avoir les classiques bien entendu, mais ils seront revisités." Les versions 2021 d'Only You et Fireball par exemple, feront danser la grande salle nîmoise pendant près de 10 minutes chacune. "On fera même un remix exclusif d'un morceau classique de la culture électro des années 80". Juste avant, Greg Delon assurera la première partie de cette soirée. Le DJ nîmois est un ami du duo.

Stéphanie Marin 

La question bonus. Et en parlant d'amitié, entre nous Alexandre, Offenbach, Polo & Pan etc, sont-ils des amis ou des concurrents ? "Disons que d'un point de vue duos concurrents, je suis content que la paire de casques n'existe plus ! (Rires)".

Stéphanie Marin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais