A la une
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 15.12.2015 - thierry-allard - 1 min  - vu 277 fois

NÎMES Un réseau de trafic de stups démantelé, 22 000 euros saisis

22 000 euros en liquide ont été saisis par les policiers (Photo : DDSP)

C’est l’aboutissement de près d’un an d’enquête : les hommes de la Sûreté départementale du Gard ont mis au jour et démantelé un important réseau de trafic de stupéfiants entre le Maroc et Nîmes.

Le trafic de résine de cannabis entre la France et l’Espagne avait été repéré depuis janvier par les policiers gardois. Les choses se sont accélérées lundi dernier, avec l’interpellation de sept individus âgés de 22 à 35 ans par la brigade des stupéfiants appuyée par le GIR Languedoc.

Il s’avère que la bande préparait entre autres depuis des semaines une importante livraison de cannabis depuis le Maroc via l’Espagne, ainsi que l’acheminement de 300 kilos de tabac de narguilé de contrebande de Paris à Nîmes.

Auditionnés, les deux principaux mis en cause ont reconnu les faits de projet d’importation de cannabis depuis le Maroc. Malgré les preuves qualifiées d’« accablantes » par les policiers à l’encontre des cinq autres personnes interpellées, elles ont toutes nié les accusations à leur encontre.

Les perquisitions ont permis aux policiers de saisir 22 000 euros en liquide, 3 véhicules, 14 téléphones portables, une comptabilité, un lot important de bijoux, de montres et de maroquinerie de valeur, deux téléviseurs et un ordinateur.

A l’issue de l’enquête, 4 individus mis en cause ont été incarcérés, un cinquième étant placé sous contrôle judiciaire.

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais