A la une
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 12.04.2017 - thierry-allard - 2 min  - vu 191 fois

PRÉSIDENTIELLE Jean Lassalle : "remettre le monde rural à la mode"

Le candidat à l'élection présidentielle Jean Lassalle, mardi à Vénéjan (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le candidat à l’élection présidentielle Jean Lassalle était dans le Gard mardi après-midi, à Vénéjan et Saint-Etienne-des-Sorts.

L’occasion de profiter de cette venue dans la commune de Didier Bonneaud, président de l’Association des maires ruraux du Gard, pour parler ruralité avec Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques et maire du petit village de Lourdios-Ichère, qui compte 162 habitants.

« Faire des campagnes de France une grande cause nationale »

« La ruralité a une place essentielle, c’est un des secteurs les plus maltraités de notre pays, c’est une erreur historique, tragique, d’oublier d’où nous venons », lance le candidat qui compte bien mettre fin à cette erreur. Pour ce faire, il compte « remettre le monde rural à la mode », en faisant « des campagnes de France une grande cause nationale. »

Très bien, mais concrètement ? Pour Jean Lassalle, ça passe par « un grand débat public et national auquel toute la nation pourra participer, pour qu’on s’approprie à nouveau l’ensemble de notre territoire. » Et Jean Lassalle y voit un enjeu capital : pour lui, « c’est dans nos campagnes que réside le plus grand nombre d’emplois du siècle à venir pour une jeunesse déboussolée mais qui aime ce qui est beau. »

Alors Jean Lassalle compte y mettre les moyens, « 3 à 4 millions d’euros le temps qu’il faudra pour reconstruire nos villages et relancer notre agriculture, qui est à l’agonie », mais aussi « reconstruire un Etat qui descende jusqu’au dernier des villages. » Pour faire passer son message, le candidat « (se) déplace beaucoup, je suis un de ceux qui quadrillent le pays » et préfère mettre ses moyens dans les déplacements que dans les meetings, les costumes et les repas : « je n’ai pas changé de garde robe, et sur le plan alimentaire je mange des bananes, ça ne coûte pas très cher. » 

Une chose est sûre, Jean Lassalle croit en ses chances : « je veux gagner cette élection, je ne suis pas là pour faire un témoignage. »

Et aussi :

On fait l’appel : Jean Lassalle n’est certes pas crédité de beaucoup d’intentions de vote dans les sondages, mais ce n’est pas tous les jours qu’un candidat à la Présidentielle visite le Gard rhodanien. On a ainsi pu voir sur place des entrepreneurs locaux, mais aussi quelques politiques : le premier vice-président du Département et candidat déclaré aux Législatives Alexandre Pissas, la candidate centriste aux Législatives et élue à Saint-Etienne-des-Sorts Patricia Garnero, le conseiller municipal UDI de Bagnols Claude Roux ou encore l’entrepreneur candidat à l’investiture En Marche sur la 3e Emmanuel Chansou.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais