A la une
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 30.12.2021 - abdel-samari - 2 min  - vu 276 fois

SPÉCIAL FÊTES L’année 2021 vue par Éric Giraudier, président de la CCI Gard

Éric Giraudier, président de la CCI du Gard (Photo Anthony Maurin).

En cette période de fêtes de fin d'année, Objectif Gard propose aux personnalités politiques de livrer leur regard sur l'année écoulée et se projeter sur celle à venir. Aujourd’hui, c'est au tour d'Éric Giraudier, le président de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Gard.

Objectif Gard : Quel a été votre meilleur souvenir de 2021 ?

Éric Giraudier : La confiance qui m’a à nouveau été accordée en tant que président de la CCI Gard. Je souhaite poursuivre mes actions pour ce territoire auquel je tiens et pour lequel je suis engagé depuis déjà plus de vingt ans. Je suis particulièrement fier de la nouvelle équipe qui m’accompagne, de ses compétences et de sa richesse. Nous allons continuer à tracer le chemin vertueux que nous avons engagé lors de la précédente mandature pour accompagner avec sérieux et pragmatisme les entreprises du département. Notre projet de Maison de l’entreprise prend toute sa dimension pour apporter un nouveau levier de développement économique au territoire.

Le pire ?

La crise sanitaire sans précédent et ses effets, tant d’un point de vue économique et social que sociétal. Je vois depuis plus de 20 mois la lassitude et le désarroi des chefs d’entreprise qui subissent des fermetures, des difficultés d’approvisionnement, des problématique de gestion de stocks et de ressources humaines… Ils font malgré tout preuve de résilience et de courage. Je suis fier de nos entrepreneurs !

Qui a été, selon vous, la personnalité de l’année 2021 ?

Hubert Germain, le dernier compagnon de la Libération qui nous a quitté en octobre dernier. Ce grand résistant représente des valeurs fortes : la liberté, la ténacité et le courage. Il avait la flamme des hommes libres pour rejoindre à 20 ans le général De Gaulle en Angleterre et s'engager dans les Forces françaises libres. Celui qui a été qualifié de rebelle dans sa jeunesse est devenu un acteur de notre histoire qui incarnait la résistance.

Qui sera celle de 2022 ?

Celui dont tous les candidats à la Présidentielle se revendiquent : le général De Gaulle ! Il sera probablement encore largement récupéré pendant toute la campagne électorale. C’est un phénomène récurrent, restons attentif aux références approximatives.

Année électorale oblige : votre pronostic pour la Présidentielle ?

Je ne fais pas de pronostic. Mais je serai plutôt favorable à un retour du septennat non renouvelable pour donner le temps aux réformes et sortir d’un calendrier électoral avec une concordance entre élection présidentielle et élections législatives qui asphyxie la démocratie.

Propos recueillis par Abdel Samari

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais