A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 22.04.2018 - corentin-corger - 3 min  - vu 336 fois

USAM Gagner à Montpellier ? Et pourquoi pas...

Après avoir éliminé le MHB (32-30), samedi dernier en demi-finale de Coupe de France, l'USAM se déplace ce soir (18h30) à l'Arena en Championnat pour recréer l'exploit.
L'appétit de la Green Team est sans limite et pourquoi pas s'imposer à l'Arena pour revivre encore de grands moments ? (photo DR/USAM)

La complicité et l'efficacité des deux ailiers Rebichon et Sanad seront une des clés du match pour les Nîmois (photo DR/USAM).

À défaut de devoir attendre, peut-être, l'année prochaine pour revivre la saveur d'un derby face à Montpellier au foot, les handballeurs, en plus de celui du début de saison (défaite 24-28), ont l'opportunité de nous en offrir deux en huit jours. Le premier a été couronné de succès avec une victoire 32-30 et une qualification historique en finale de la Coupe de France. Le deuxième - la revanche si l'on se place du côté de l'adversaire - a lieu ce soir à 18h30 à l'Arena pour le compte de la 21ème journée de la Lidl Star Ligue.

Les Usamistes ont eu plus d'une semaine pour se remettre de leurs émotions du week-end dernier et se replonger dans le Championnat.  "C'était nécessaire, les joueurs commençaient à être entamés physiquement", confie le coach Franck Maurice. Même adversaire mais changement de compétition et de salle, place à l'Arena et sa capacité supérieure à 10 000 places. D'autant plus que les Nîmois ont encore un enjeu important dans l'élite du handball français. Au-delà de concrétiser cette belle saison par une place finale dans le Top 5, cela donnerait la possibilité de retrouver la Coupe d'Europe.

Dans l'éventualité où l'USAM grillerait une opportunité en s'inclinant en finale de la Coupe de France, le 5 mai prochain face au favori, le PSG, ce dernier aurait glané les deux coupes nationales et offrirait donc la chance à l'équipe classée cinquième de disputer une compétition continentale. Cinquième, c'est actuellement la place des Nîmois, qui peuvent même revenir à un point de Saint-Raphaël, accroché mercredi par Saran (27-27), en cas de succès.

Gagner sur le plan sportif mais aussi pour rajouter une nouvelle ligne sur la page des exploits nîmois de cette saison. S'imposer en terre montpelliéraine, à l'Arena, serait une première. "Le défi est encore plus beau, battre deux fois le MHB en une semaine et gagner à l'Arena, ça serait du jamais vu, précise Julien Rebichon, prêt à participer à un match engagé. Ils vont vouloir nous marcher dessus mais on ne va pas se laisser faire."

La prestation des Nîmois au Parnasse ne ressemblait en rien à une victoire accidentelle obtenue grâce au huitième homme. Les joueurs de Franck Maurice ont réalisé le match parfait en prenant le dessus physiquement sur le MHB et en concrétisant leurs moindres actions de but. En effet, l'USAM est la seule équipe, cette saison, au niveau national, à avoir battu l'équipe héraultaise en inscrivant 32 buts. Nantes, au Trophée des champions et Toulouse, en Coupe de la Ligue en avaient passé 31.

Le MHB veut reprendre sa première place

Mais revenons sur terre, les hommes de Patrice Canayer n'ont sans doute pas digéré la défaite en Coupe et vont vouloir se venger. De plus, leur rival parisien leur a chipé la première place au classement, en gagnant son match de la 21ème journée (34-28), sur le parquet de Cesson-Rennes. "Montpellier est favori, la pression est sur eux. Nous, on va jouer libérés", analyse l'ailier de l'USAM. Le MHB a caracolé en tête de ce championnat toute la saison et n'a aucune envie de voir lui échapper le seul titre qu'il peut encore remporter en France.

Ce derby tombe au milieu d'un double affrontement face aux Allemands de Flensburg en quart de finale de Ligue des Champions. Quatre jours après avoir obtenu le nul 28-28, lors de la première manche à l'extérieur, au terme d'une partie intense, les Héraultais y ont peut-être laissé des forces ? "Je n'y crois pas, répond capitaine Rebiche. Ils ont l'habitude de ses grands rendez-vous, cette équipe est un rouleau compresseur qui a plutôt tendance à tuer ses adversaires en fin de match. Donc la fatigue, je ne compte pas dessus."

L'enjeu d'une victoire pour aller chercher un futur titre de Champion de France empêchera certainement les joueurs d'avoir déjà la tête au match retour, dimanche prochain. Mais les Verts sont capables de reproduire un match sérieux et appliqué même si l'adversaire risque d'avoir tiré des leçons du dernier match : "Je pense que tactiquement, ils vont aborder différemment la rencontre. Mais cela ne doit pas nous empêcher d'imposer notre style et de pouvoir les regarder dans les yeux." Car après tout, les Usamistes ont réussi leur coup une fois, pourquoi pas deux ? "Notre challenge, ce sera de les pousser à faire des erreurs et d'en profiter", conclut le technicien gardois.

Et même si cela n'aura rien à voir avec l'euphorie et la folie de la demi-finale, les supporters nîmois seront présents. Il s'agit du premier déplacement officiel à Montpellier organisé par le tout jeune Green Kop, né en juin 2017. La Green Army sera composée d'une cinquantaine de soldats prêt à soutenir ses joueurs en parquet hostile.

Début de la bataille à 18h30 !

Corentin Corger

Match diffusé sur beINSPORTS 3 et exceptionnellement sur ViàOccitanie.

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais