Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 14.12.2015 - anthony-maurin - 2 min  - vu 856 fois

AIGUES-MORTES La résidence Marianne renouvelle l'offre de logements

La nouvelle résidence Marianne (Photo DR) - Marie-Caroline LUCAT

Le monde change et l'habitat doit évoluer dans ce sens. Moins énergivores mais tout aussi confortables, les nouvelles constructions du 21ème siècle mêlent savoir-faire en maçonnerie et performance écologique. La preuve à Aigues-Mortes où la résidence Marianne est sortie de terre.

En lieu et place de la nouvelle résidence "Marianne" livrée en juin dernier se trouvait l’ancienne gendarmerie de la commune d'Aigues-Mortes. Ce bâtiment, qui datait de 1971, ne répondait plus aux besoins actuels, tant en termes d’effectifs, que de locaux ou de stationnement des véhicules de la brigade de gendarmerie, ou encore de réception du public. Afin de rénover son parc d’habitation social, la commune d’Aigues-Mortes s’est rapprochée de Grand Delta Habitat pour réaliser des logements locatifs sociaux. Outre le manque de logements sociaux, la commune manquait également de locaux libres remplissant toutes les conditions de sécurité, d’accessibilité pouvant être affectés aux services publics.

En partenariat avec la ville, Grand Delta Habitat a pris en charge cette opération de construction. Elle a réalisé la construction de 15 logements

locatifs sociaux, 2 locaux d'activités ainsi qu'un bâtiment de 3 garages, qui ont été rétrocédés à la ville après achèvement des travaux.

Mixité étonnante

Le projet comprenait la démolition de l’ancienne gendarmerie pour faire place à la construction d’un bâtiment de 15 logements, 2 locaux  d'activités, Poste de Police et Trésorerie Principale, en rez-de-chaussée ainsi qu'un bâtiment comprenant 3 garages pour la Police Municipale.

L’ensemble sera géré par une Association Syndicale Libre. L'immeuble est situé à Aigues-Mortes extra-muros, dans un quartier mixte pavillonnaire et d’habitat collectif social.

Les 15 logements sont desservis par un hall d’entrée situé sur la façade nord, au centre du bâtiment, dans lequel se trouve un local à vélo. Les T3 et T4 profitent d’une double ou triple exposition et d’une terrasse carrelée de plus de 12 m². L’ensemble des logements disposent d’un cellier

intérieur.

En complément de la construction traditionnelle en maçonnerie, du bois a été ajouté au niveau des claustras, proposant ainsi un jeu d’ombre et de lumière évoluant sur le bâtiment, au niveau des garde-corps et en encadrement des baies du rez-de-chaussée. Le local des ordures ménagères en est également pourvu.

Des espaces verts et paysagers repensés

L’ensemble est bordé d'une palissade et de haies permettant un accès libre au parking (23 places pour les habitants des 15 appartements, dont un emplacement pour personne à mobilité réduite) et à la résidence. Les locaux d'activités sont desservis, indépendamment des logements, pour le personnel, par des accès directs en rez-de-chaussée, côté Nord. Pour le public, l’accès se fait depuis la rue principale, côté sud. Ils possèdent une entrée commune, et disposent de 206 m² pour le Poste de Police et 220 m² pour la Trésorerie Principale.

Les locaux d'activités ont été réalisés par Grand Delta Habitat et cédés bruts, à la fi des travaux, à la Commune, qui a réalisé les aménagements

intérieurs. Chaque logement est pourvu d'une chaudière à condensation gaz individuelle à ventouse assorti d’un thermostat d’ambiance.

L’immeuble a obtenu la certifiation Habitat et Environnement Profi A 2012 assorti du Label BBC Effiergie.

Coût total de l'opération, moins de deux millions d'euros.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais