Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 12.04.2024 - Yannick Pons - 3 min  - vu 1202 fois

FAIT DU JOUR Les dauphins vous saluent bien !

Rencontre avec les dauphins

- Photo Thomas Roger

Depuis quelques années, le grand dauphin est de retour dans la baie d’Aigues-Mortes grâce aux programmes de protection de l’habitat instaurés en Méditerranée. Thomas Roger propose aux amateurs de rencontrer ces cétacés au large du Grau-du-Roi.

Il les trouve presque toujours. Ce jeudi matin, la première sortie en mer de la saison accueille une vingtaine d’amateurs. Giovanni s'approche du sillage d'un chalutier. Il sait qu'ils sont là... Mais ce sont eux, après leur repas, qui décident de venir à la rencontre du catamaran ou pas...

Ils sont de retour

Aujourd'hui, la meilleure gestion des pêches et la création des Aires marines protégées (AMP), ont permis à cet animal de grande taille (4 mètres et 600 kg pour les plus grands mâles), de fréquenter toutes les côtes méditerranéennes françaises, notamment le plateau du golfe du Lion, mais aussi en baie d’Aigues-Mortes.

Les dauphins s'amusent devant l'étrave du catamaran Picardie II • Photo Yannick Pons

Ayant atteint son niveau le plus bas dans les années 1980, le grand dauphin fait son retour après une quasi-disparition. 

À bord du Picardie II

Dans le sillage d’un chalutier. Ce jeudi matin, au large du Grau-du-Roi, Thomas Roger et la société Découverte du vivant ont fait découvrir aux amateurs, les grands dauphins de Méditerranée. Ainsi Thomas Roger, photographe et naturaliste, vous propose d’embarquer avec son équipe de scientifiques sur le Picardie II afin de vivre une expérience unique, au large du Grau-du-Roi. Grâce à une meilleure conservation de leur habitat et la création d’AMP, ces mammifères marins sont de retour dans la baie d’Aigues-Mortes, pour le plus grand plaisir des plaisanciers, mais également des habitants et des touristes.

Le Piacardie II • Photo Thomas Roger

À la barre, Giovanni Garini, issu d’une famille de cinq générations de pêcheurs. « Je continue mon parcours autour de la mer en faisant rêver les gens », explique le capitaine du catamaran. Matelot à 15 ans, le pêcheur graulen a acheté son chalutier qu’il a finalement revendu à ses employés.

Cette année, avec son épouse Marie Gros, ils ont racheté le catamaran Picardie II. Sorties découvertes, promenades en mer, soirées sunset... Le catamaran embarque aussi les amateurs pour des sorties de pêche à la ligne, pageots, pagres, maquereaux (du 15 juillet à fin septembre au mouillage devant la plage de l’Espiguette).

Rencontre avec le vivant

Mais aujourd'hui, ce sont les grands dauphins que Giovanni cherche à rencontrer. Il repère les bancs de poissons au moyen de son sonar et reste en contact avec ses anciens collègues pêcheurs. Si des dauphins sont dans la baie, il sait les trouver. Et il les trouve presque toujours. 

Rencontre avec les dauphins • Photo Thomas Roger

Aux aguets, cette famille de Lausanne, dont le petit garçon, appareil photo en bandoulière, est fasciné par les dauphins. Il les verra aujourd’hui, pour la première fois ! Quelques photographes professionnels se mêlent à des naturalistes.

Mola-mola

Thomas Roger empoigne le micro et raconte les différentes rencontres au fil de l'eau, de mer. Un fou de Bassan à six heures, un Mola-mola droit devant. Il ravit ses hôtes avec des précisions sur la vie de ces animaux marins.

Le Mola-mola ou poisson lune
Le Mola-mola ou poisson lune • Photo Thomas Roger

Le poisson lune (Mola-mola) peut peser jusqu’à deux tonnes. Il remonte à la surface, offre son ventre blanc aux goélands qui viennent picorer les parasites qui l'habitent.

Ils sont de retour et ils vont bien

Et puis Thomas sait distinguer l’écume des vagues d’un dauphin. La rencontre était attendue : dans le sillage d’un chalutier, un groupe de dauphins est attablé au-dessus de la poche formée par le chalut. Rougets, crustacés, maquereaux, sardines et anchois. Un repas de rois.

Giovanni positionne son bateau et maintenant, il faut attendre. Après leur repas, plusieurs dauphins viennent jouer avec les deux étraves du catamaran. On peut presque les toucher. Ils virevoltent dans l’eau et parfois captivent l'audience d'un saut splendide, accompagné par les hourras des spectateurs. Le spectacle est magique, la rencontre sublime, les spectateurs comblés.

Les ornithologues de Découverte du vivant vous emmènent le 20 avril prochain en baie d’Aigues-Mortes afin de découvrir les oiseaux, et les grands dauphins les 24 avril, 10 et 22 mai, puis 5 juin. Réservez ici.



 

Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio