Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 25.09.2022 - marie-meunier - 3 min  - vu 189 fois

FAIT DU SOIR Saltimbanques, combats en armure et ripailles ont animé le Bagnols Médiéval

Les Bannis du Languedoc ont montré au public quelques reconstitutions de combat médiéval. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le festival Bagnols Médiéval a fait son retour ce week-end. Cette deuxième édition était attendue après trois ans d'absence. Malgré la météo incertaine, le public était au rendez-vous. Rien que samedi, environ 2 000 personnes ont fait le déplacement et ont découvert les nombreuses animations.

"Messieurs, dames, il y a un cordon de sécurité devant vous. Ne le dépassez jamais. Les combattants aiment bien venir dessus à toute vitesse." La voix du commentateur s'élève de l'arène éphémère installée sur le boulevard Lacombe. À l'occasion du Bagnols Médiéval, les membres du Bannis du Languedoc ont livré quelques reconstitutions de combats en armure datant du XIVe siècle. Des armures pesant entre 20 et 33kg pour la plus lourde, toutes fabriquées en Ukraine. Rien que les casques peuvent faire 3 à 8 kg. L'association basée à Pont-Saint-Esprit fédère plusieurs sportifs passionnés d'histoire qui se rassemblent une fois par semaine pour s'entraîner. Mais tous font du sport chaque jour pour garder une condition physique optimale.

Les armures peuvent peser entre 20 et 33 kg. Il faut donc une sacrée condition physique pour supporter ce poids et se mouvoir avec. (Marie Meunier / Objectif Gard)

"Pour installer l'arène, c'est au moins quatre heures de préparation et après, des heures de réparation sur nos armures. Il faut vraiment être passionné", s'exclame Dany Lienthinger alias "Tétard". Il a remporté le combat ce dimanche matin face à "Carpe Magique", "Guimauve" ou encore "Ficelle". Rien d'étonnant pour ce grand gaillard qui traîne 22 ans de pratique du judo derrière lui. Récemment, il a même décroché la 3e place au championnat européen de full contact médiéval.

300 personnes ont assisté au spectacle de vol de rapaces samedi

Quelques minutes plus tard, le son de la cornemuse et le rythme des tambours envahissent le boulevard. Toutes les troupes défilent dans le centre-ville. En tête de cortège, la compagnie de La Petite Flambe qui enchaîne les numéros de diabolo et de jongle au milieu du marché artisanal. Le cortège a rejoint le parc Rimbaud. Là-bas, David et la petite Jena boivent un verre à la Cavernouille en compagnie de Jean et Marylène. Ils sont venus de Lamotte-du-Rhône dans le Vaucluse et de Pont-Saint-Esprit : "On a entendu parler de l'événement par des amis et sur Facebook. On est venus car on adore les costumes, la nourriture médiévale, les bijoux en cuir...", indique le petit groupe. Ils veulent aussi se rendre à la Rose d'or, une très grande fête médiévale qui se déroulera sur l'île de la Barthelasse à Avignon le 9 octobre prochain.

Le petit groupe venu de Pont-Saint-Esprit et Lamotte-du-Rhône avec l'équipe de la Cavernouille. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Mais restons à Bagnols où on a décidé de projeter le public en 1387, date de sortie de l'épidémie de peste. Il fallait donc célébrer cela dignement. Du côté de l'association organisatrice Bagnols Commerces, on est plutôt satisfait de cette édition : "Samedi, le spectacle de vol de rapaces a réuni 300 personnes. La catapulte à bonbons a attiré une centaine d'enfants. Les troupes ont un peu pris l'eau pendant la pluie mais c'est un campement médiéval, il fallait s'attendre à tout", indique Cédric Koppé. 85 couverts ont aussi participé au banquet médiéval samedi soir.

Marie Meunier

Le reportage en images :

"Tétard" a remporté les combats médiévaux ce dimanche matin. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La troupe "La Petite Flambe" est en tête de cortège et enchaîne les acrobaties. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Sept troupes étaient présentes sur cette 2e édition de Bagnols Médiéval. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les troupes ont défilé dans le centre-ville ce dimanche matin. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Tout le monde était costumé. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le cortège a marché jusqu'au parc Rimbaud. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le cortège évolue au son des cornemuses et au rythme des tambours. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La troupe "La Petite Flambe" enchaîne les numéros. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La ferme pédagogique a rencontré un franc succès chez les plus jeunes. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Dans le parc Rimbaud, un artisan venu de la région d'Aix-en-Provence forge selon les méthodes de l'époque. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Une vingtaine d'artisans était aussi présente sur le marché médiéval. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Guillaume Roche a proposé un spectacle de vol de rapaces. Il a ramené 12 de ses 54 oiseaux pour l'occasion. Il travaille avec ces animaux depuis 25 ans. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais