Actualités
Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 06.01.2022 - marie-meunier - 2 min  - vu 1280 fois

GARD La France insoumise : ça coince pour trouver les chefs de file de la 3e circonscription

Geneviève Sabathé et Geneviève Lepage. (photo d'archives / Thierry Allard)

Geneviève Sabathé et Didier Wachtel de Bagnols insoumise. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce lundi, 26 militants La France insoumise (LFI) ont participé à une réunion à Villeneuve-lez-Avignon. L'objectif ? Désigner les chefs de file de la 3e circonscription du département qui articuleront la campagne entre élections présidentielle et législatives. Cela permet aussi de trouver les candidats naturels en vue des élections législatives. 

Presque toutes les circonscriptions ont trouvé leur futur binôme au consensus. Il en manque un sur la 2e circonscription et une alliée féminine auprès de Charles Menard sur la 1e. "D'ici la fin du mois de janvier, tout sera bouclé", assure Nicolas Pellegrini, porte-parole LFI dans le Gard et également titulaire sur la 6e circonscription. Là où les choses sont un peu plus compliquées, c'est sur la 3e circonscription englobant le Gard rhodanien, le Grand Avignon gardois et la région du Pont du Gard. Deux duos ne sont pas parvenus à accorder leurs violons...

Ce dont on peut être sûr à l'heure actuelle, c'est que le ticket gagnant sera composé d'une Geneviève. Car d'un côté, il y a Geneviève Sabathé du groupe d'action Bagnols insoumise qui s'était déjà présentée au précédent scrutin. Elle est accompagnée de Didier Wachtel, 72 ans, arrivé récemment dans la région, ancien cadre supérieur à la direction de la CNPE (centre nucléaire de production d'électricité).

De l'autre côté, C'est Geneviève Lepage (LFI Villeneuve) qui sera épaulée par Bruce Borde (Pujaut insoumis). Alors pour faire cohabiter les quatre, le duo bagnolais a proposé un panachage : Geneviève Lepage - Didier Wachtel, avec les deux autres noms en soutien. "Le but c'est de garder les quatre en lice et de choisir les meilleurs pour les législatives. Geneviève Lepage et Bruce Borde ont refusé notre proposition par courriel il y a au moins une semaine. Mais on s'est rendu compte le jour de la réunion qu'ils n'avaient pas compris que c'était un panachage", déplore Geneviève Sabathé.

"Il ne faut pas des amateurs pour aller sur cette campagne"

Avec Didier Wachtel, ils ont discuté ce mercredi après-midi de ce qu'ils voulaient voir figurer dans le compte-rendu envoyé au national. Ils espèrent trouver une issue eux-mêmes, quitte à refaire une réunion à Villeneuve, et pouvoir instaurer ce système de quatuor. "C'est dommage que La France insoumise ait besoin du nationale, alors que le parti se dit démocratique et que tout doit venir de la base", tacle Geneviève Sabathé. Elle ajoute : "Il ne faut pas des amateurs pour aller sur cette campagne", rappelant que "son réseau" a tout de même permis de faire venir les députés Éric Coquerel et Danièle Obono pour un meeting dans le Gard. Avec Didier Wachtel, ils veulent faire un gros travail sur la planification écologique et l'instauration de la VIe république.

Quelle position adopte Geneviève Lepage face à cette circonscription disputée ? La conseillère municipale villeneuvoise ne nous répondra pas. Elle conseille seulement aux électeurs de lire le programme "L'avenir en commun" de Jean-Luc Mélenchon et d'écouter les interventions du candidat à l'Assemblée nationale. Pas de quoi faire avancer le schmilblick sur la 3e circonscription...

Marie Meunier
Les chefs de file sur les autres circonscriptions :
. 1re : Charles Ménard - ...
. 2e : ...
. 4e : Armand Crépin - Evelyne Herbeau
. 5e : Michel Sala - Irène Lebeau
. 6e : Nicolas Pellegrini - Christine Radais
Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais