Actualités
Publié il y a 3 mois - Mise à jour le 29.08.2022 - stephanie-marin - 2 min  - vu 1013 fois

GRETA CFA GARD-LOZÈRE Choisir la chaudronnerie pour se forger un avenir

Dix places sont disponibles dans le cadre du CAP réalisation industrielle en chaudronnerie. (Photo : Objectif Gard)

Publireportage. Dans son catalogue de formation, le GRETA-CFA Gard-Lozère propose un certificat d'aptitude professionnelle (CAP) "réalisation industrielle en chaudronnerie" au lycée Jean-Baptiste-Dumas d'Alès. La rentrée est prévue le 26 septembre 2022.

Laurent Lepley, conseiller en formation continue au GRETA-CFA Gard-Lozère. (Photo : ObjectifGard)

Laurent Lepley y croit dur comme... fer : "La chaudronnerie est un métier d'avenir." Un CAP "réalisation industrielle en chaudronnerie" est proposé par le GRETA-CFA Gard-Lozère au lycée Jean-Baptiste-Dumas d'Alès. Le conseiller en formation continue en charge du pôle industrie-technologies-métiers de la mode (*) a fait de cette formation un enjeu de cette rentrée.

Arrivé au mois de mars dans les rangs du GRETA-CFA Gard-Lozère, l'ancien officier de l'Armée de Terre - puis directeur dans le secteur du transport et de la logistique, avant de se lancer dans une reconversion professionnelle et de décrocher un Master 2 en Sciences de l'éducation et de la formation pour adultes - a identifié les points d'intérêt de ce secteur d'activité.

Un métier qui recrute et des perspectives d'évolution intéressantes

"On compte sur le bassin alésien une quarantaine d'entreprises de chaudronnerie et métallerie. Nous avons identifié un véritable besoin de main-d'œuvre. Les chefs d'entreprise viennent jusque dans nos ateliers pour recruter des stagiaires alors que la formation n'est pas terminée", assure Laurent Lepley. C'est donc un métier qui recrute et qui "offre des perspectives d'évolutions intéressantes", insiste le conseiller en formation continue. Et d'ajouter : "Il faut savoir d'ailleurs qu'un chaudronnier débutant démarre avec un salaire d'environ 2 000 euros net par mois."

À un peu moins d'un mois de la rentrée, fixée au 26 septembre, le carnet d'inscriptions pour ce CAP RIC est toujours ouvert. "Pour en avoir discuté avec les professionnels et les enseignants, ce secteur pourtant porteur, souffre de préjugés. Les gens pensent usine, mauvaise odeur, saleté... Alors que le métier évolue. Il y a de la domotique, la pénibilité n'est plus la même qu'il y a quelques décennies."

Neuf mois de formation en alternance

Cette formation continue en alternance est ouverte à tout type de public, à partir de 17 ans, qu'il s'agisse d'une première expérience professionnelle, d'un retour à l'emploi ou d'une reconversion professionnelle. Elle se déroule en neuf mois, du 26 septembre au 26 mai dont 11 semaines en entreprise et 21 semaines au lycée.

Au sein de l'établissement alésien, l'apprenant suit une formation théorique mais aussi pratique. Cette partie a lieu sur un plateau technique de pointe où le candidat apprend, aux côtés d'enseignants expérimentés, les gestes professionnels dont l'acquisition est nécessaire pour être opérationnel en entreprise. Le GRETA-CFA Gard-Lozère propose également un bac pro "technicien en chaudronnerie industrielle" et un BTS "conception et réalisation en chaudronnerie industrielle".

Pour plus de renseignements sur cette formation proposée par le GRETA-CFA Gard-Lozère et les modalités, consultez le site : www.greta-gard.com - laurent.lepley@ac-montpellier.fr - 06 87 15 06 56. 

* L'ouverture d'un CAP maroquinerie est prévue pour la rentrée 2023.

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais