Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 28.06.2016 - anthony-maurin - 2 min  - vu 371 fois

IL Y A 4 ANS... La voie verte de l'Espiguette, une première réussite gardoise

La voie verte de l'Espiguette est une solution pour une sortie sportive, gratuite et familiale.
(Photo DR)

Il y a 4 ans la voie verte de l'Espiguette était inaugurée. Un excellent moyen pour parcourir à vélo la Camargue dans ce qu'elle a de plus exclusif et naturel.

Sur le parking, où commence cette première voie verte gardoise en site "classé" qui relie la plage de l'Espiguette au Grau-du-Roi, de nombreuses personnalités se sont déplacées pour l'inauguration. On retrouve Jean Denat, vice-président du Conseil Général du Gard, Jean-Philippe d'Issernio, secrétaire général du préfet du Gard, Etienne Mourrut, maire du Grau-du-Roi ou encore Robert Crauste, conseiller régional de Languedoc-Roussillon.

Tous se tiennent prêt à enfourcher le vélo mis à leur disposition par le conseil général du Gard. Mais avant cette balade de 2,6 kilomètres. Découverte des espaces verts et des dispositifs anti-stationnement mis en place pour séparer les véhicules des cyclistes. Mais aussi des petits ponts de bois qui s'accordent parfaitement avec le décor de carte postale qu'offre généreusement la nature.

"Nous attendions cette voie verte depuis décembre 2007. Ici, la situation est très particulière parce que c'est un site classé qui nous a obligé à prendre beaucoup de précautions environnementales. Le revêtement en dur est universel et permet à une famille de faire du vélo. Avec le temps, il prendra une couleur sable. J'ai enfin le plaisir de vous annoncer que les travaux d'un deuxième tronçon commenceront en novembre. La voie verte ira jusqu'au Casino du Grau-du-Roi" affirmait Jean Denat qui allait détailler ensuite les projets à venir comme celui de relier le Grau-du-Roi à Aigues-Mortes.

Dans la foulée, Jean-Philippe d'Issernio, exposait les différents intérêts de cette voie verte... "Il y a eu 32 morts sur nos routes depuis le début de l'année. En terme de sécurité routière, ce tronçon a le mérite de séparer les cyclistes, les rollers et les piétons des automobilistes. Ce projet de voies vertes devrait s'étendre jusqu'au Lac Léman (entre la Suisse et la France, NDLR).

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio