Publié il y a 1 an - Mise à jour le 19.05.2023 - La rédaction sport - 4 min  - vu 2812 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce vendredi 19 mai

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Ville de Nîmes et Assaf, rendez-vous programmé ! Selon nos informations, après avoir pris l'engagement auprès du collectif de supporters, Julien Plantier, le premier adjoint à la Ville, a tenu parole. Il a pris attache auprès du président de Nîmes Olympique et le rendez-vous est programmé. La rencontre tant attendue aura lieu mardi prochain avec une délégation de la Ville. Selon plusieurs sources concordantes, "tous les sujets seront mis sur la table, du retour des abonnements au guichet physique en passant par le centre de formation." Reste l'épineux dossier du compromis de vente du Stade des Costières. "La volonté de la Ville est de ne plus voir de relations orageuses entre les supporters et le club. Nous attendons de voir les propositions de Rani Assaf." Un président du Nîmes Olympique qui a déjà de nombreuses difficultés à résoudre après le risque plus que probable d'une descente en National...

Yannick Dumas, entraîneur de l'équipe réserve du Nîmes Olympique  • Photo Norman Jardin

Yannick Dumas sur le départ ? Selon nos informations, Yannick Dumas devrait certainement quitter Nîmes Olympique à la fin de saison. Outre les bruits de couloirs qui courent au centre d’entraînement de la Bastide, l’homme de 41 ans a reçu des sollicitations qu’il pourrait difficilement refuser. En effet, parmi les clubs pressentis, le PSG serait intéressé pour lui donner la responsabilité de son équipe U17. Entraîneur de l’équipe réserve depuis 2014 qu’il a hissé jusqu’en N2 durant deux saisons (de 2018 à 2020), le Cévenol a contribué à l’éclosion de nombreux joueurs issus de la formation nîmoise. Cette dernière étant en déclin, il entraîne aujourd’hui en R1, au sixième échelon du football français. Depuis deux ans, il a aussi endossé la casquette de responsable du centre de formation au Nîmes Olympique. Comme au niveau de l'effectif de l'équipe première, il devrait y avoir une réorganisation aussi du côté des entraîneurs des équipes de jeunes. 

Olympique Alès en Cévennes

hakim malek oac
Hakim Malek, entraîneur de l'OAC • Corentin Migoule

Le BEPF pour Hakim Malek. Coach de l’OAC depuis novembre 2022, Hakim Malek vient de valider le BEPF (brevet d’entraîneur professionnel de football). Anciennement appelé diplôme d'entraîneur professionnel de football (DEPF), ce brevet est une certification professionnelle de l'enseignement supérieur professionnel français de niveau six. Le titulaire du BEPF peut encadrer une équipe évoluant en Ligue 1, Ligue 2 et National 1, et obtient par équivalence la licence UEFA Pro, qui permet d'entraîner au plus haut niveau européen. En attendant peut-être un jour d’entraîner en Ligue 1, le coach de 51 ans espère surtout maintenir l’OAC en N2. En France, le quatrième échelon du foot français est la division maximale où il a exercé en tant qu’entraîneur principal. Hakim Malek a eu deux expériences en première division algérienne, il a été aussi adjoint de José Pasqualetti et de Bernard Blaquart au Nîmes Olympique de 2014 à 2016.

USAM Nîmes Gard

Sissoko, retour manqué. Sur la touche à cause d’une blessure depuis près d’un an, Boïba Sissoko se faisait ainsi une joie de pouvoir retrouver la compétition mercredi face à Ivry, match remporté 35-28 par l’USAM. Le retour sur le terrain de l’ancien cristollien était l’événement de cette soirée et donnait le sourire à ses coéquipiers et au staff notamment le préparateur physique Marc Teissonniere qui l’a accompagné depuis le début de la saison. L’ailier a même eu droit à quelques applaudissements de ses partenaires juste avant le coup d’envoi. Mais le bonheur a été gâché puisqu’au dernier moment, Boïba a appris qu’il n’était pas qualifié pour cette rencontre et qu’il ne pouvait pas jouer à cause d’un document administratif non tamponné. Une déception forcément pour le principal intéressé et son coach qui comptait lui donner du temps de jeu. Des retrouvailles manquées, espérons que ce contre-temps soit réglé pour le déplacement de vendredi à 20 heures à Nantes pour le choc de la 28ème journée de Starligue.

Rugby Club Nîmois

Assaf Plantier
Rani Assaf, président du Nîmes Olympique et Julien Plantier, le premier adjoint à la Ville de Nîmes • Photo archive Objectif Gard

Roca s’en va. Figure du club, formé ici à Nîmes, Mathieu Roca quitte l’effectif Nationale 2 du RCN. Ancien international espagnol et ancien capitaine du RCN, notamment la saison passée avec une demi-finale de Fédérale 1 à la clé, Mathieu est un taulier du vestiaire même s’il a moins joué cette saison. Âgé de 35 ans, Mathieu est passé par Aurillac et Rodez avant de revenir à Nîmes. Le troisième ligne reste néanmoins dans le Gard et rejoint le Rugby Club Les Angles Gard Rhodanien. De plus, il conserve son poste de responsable de l’école de rugby du RCN qu’il occupe depuis mars dernier. « Aujourd’hui vous ne me verrez plus porter les couleurs du RCN mais je me dois de transmettre tout ce que j’ai pu apprendre au Rugby Club Nîmois : ses valeurs, sa formation et son identité auprès des jeunes de l’école de rugby », a réagi l’intéressé dans un message adressé aux supporters. « Un sacré bonhomme et un sacré rugbyman : un cœur énorme et un clown dans la tête ! », a commenté Steeve Calligaro, président du Rugby club Nîmois.

La rédaction sport

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio