Publié il y a 26 jours - Mise à jour le 27.05.2024 - Noémie Meger - 2 min  - vu 260 fois

MARGUERITTES La pension de famille Lou Recantou ouvre ses portes au public

La maison de famille Lou Recantou

La maison de famille Lou Recantou

- (c) Habitat et Humanisme

Dans le cadre de la 4e édition de la Semaine nationale des pensions de famille, l’équipe de la pension de famille Lou Recantou se mobilise et ouvre ses portes le 28 mai prochain de 10h à 17h. Au programme, rétrospective de la pension de famille et animations organisées par les résidents.

 

La maison Lou Recantou accueille à Marguerittes au cœur d’un quartier équilibré, des personnes isolées en situation de grande fragilité au sein de ses 22 logements. Ces résidents sont accompagnés au quotidien par des professionnels et bénévoles. La pension de famille dispose d’espaces communs propices à la convivialité et aux échanges, au sein desquels les résidents peuvent créer des liens sociaux. Elle est ouverte sur son quartier et la participation des résidents à des activités de proximité est fortement encouragée. 

Habitat et Humanisme, acteur majeur des pensions de famille

Habitat et Humanisme est un des acteurs majeurs du dispositif des pensions de famille en France, dont il a mené l’un des projets pilotes dès 1996. 28 ans plus tard, le Mouvement compte 58 pensions de famille réparties sur tout le territoire national, afin de répondre à une montée croissante de l’isolement et de la précarité. Une trentaine de nouveaux projets sont en cours de réalisation ou à l’étude. La spécificité d’Habitat et Humanisme est de déployer au sein de ses pensions de famille des équipes de bénévoles qui épaulent les responsables et participent à la vie collective : organisation d’ateliers, de formation, de sorties… Ils facilitent aussi l’ouverture de la maison sur son environnement : voisinage, associations locales et vie culturelle, afin de favoriser la resocialisation des résidents et leur insertion.

Encourager le développement des pensions de famille

En dépit du succès des pensions de famille, ces dernières pâtissent d’un manque visibilité auprès des élus locaux dont 52 % ne connaissent pas le dispositif, mais également d’apriori négatifs. Il parait ainsi nécessaire de poursuivre le travail de communication et de pédagogie. Habitat et Humanisme est aussi résolument engagé afin que de nouveaux projets voient le jour et que le 2ème volet du plan Logement d’Abord soit mené à bien avec l’ouverture de 10 000 places d’ici 2027. 

Située à Nîmes, Habitat et Humanisme Gard agit dans le département depuis 2004. Elle loge près de 400 personnes et familles en difficulté à faibles ressources au sein de ses 280 logements, dont 3 pensions de famille et une maison en partage.

Habitat et Humanisme dans le Gard - 5 avenue Ferdinand Pertus - 30320 Marguerittes

Noémie Meger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio