Publié il y a 11 jours - Mise à jour le 15.05.2024 - Corentin Corger - 2 min  - vu 828 fois

NÎMES EN FERIA La contre-affiche dévoilée et validée

eddie pons swan soto contre affiche feria de pentecôte

Le bisous de Swan Soto à Eddie Pons

- Photo Corentin Corger

Comme chaque année, le dessinateur Eddie Pons a détourné l'affiche de la feria à sa manière 

Cela fait partie des rituels incontournables de la Feria nîmoise, la fameuse contre-affiche du dessinateur Eddie Pons. Pour cette Feria de Pentecôte 2024 la soirée a d'abord débuté par l'inauguration de l'exposition collective des 20 ans du Prix Hemingway, avec les Avocats du Diable, à la galerie Courbet (lire ICI). Tout ce petit monde a ensuite traversé le boulevard Amiral Courbet pour se retrouver au bar Le Latino. 

Avant l'affiche, place à la traditionnelle empègue. C'est Jonathan Veyrunes, ancien torero devenu peintre, qui a eu le privilège de réaliser ce petit dessin au pochoir sur le mur à l'entrée du bar et de représenter un torero. "C'est un honneur d'être reconnu comme un artiste et cette empègue représente le travail que je fais", explique celui qui vit principalement à Séville. Une première étape avant le sacre et concevoir l'affiche, "c'est un rêve en tant que Nîmois, je sais que je la ferais un jour, je ne suis pas pressé." 

eddie pons swan soto contre affiche feria de pentecôte jonathan veyrunes
Jonathan Veyrunes a apposé l'empègue sur le mur du bar Latino • Photo Corentin Corger

Et puis, comme chaque année, c'est à l'intérieur dans le folklore de ce bar typique nîmois que le moment tant attendu a eu lieu. À côté de Swan Soto, lui aussi ancien torero qui a signé cette affiche 2024 de la feria, Eddie Pons a mis fin au suspense. "J'adore cette affiche, j'aime les couleurs et l'univers de Swan, j'aimerais qu'il fasse l'affiche tous les ans. Ça a été moins compliqué que l'année dernière, je l'ai senti de suite", confie le dessinateur qui ne montre jamais avant le fruit de son travail. 

Au moment du dévoilement, Swan Soto a embrassé son homologue artiste. Un bisous signe de validation de cette contre-affiche. "Ça me plaît beaucoup, je suis fan de la contre-affiche et d'Eddie depuis le début. Cela fait 35 ans que l'on se connaît, il m'a toujours suivi. Je suis très fier d'avoir mon affiche en contre-affiche." Malgré la pluie, la soirée s'est poursuivie comme un échauffement avant le début officiel de la feria. 

Revivez cette soirée en vidéos : 

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio