Actualités
Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 05.03.2022 - corentin-corger - 2 min  - vu 2681 fois

NÎMES Gala de MMA : des combattants locaux et un titre mondial à Pablo-Neruda

Le Nîmois Islal Taisumov sera dans la cage le 2 avril (Photo Yannick Pons/Objectif Gard) - Yannick Pons

Jean-François Billon, organisateur de la GFA (Photo Yannick Pons/Objectif Gard) • Yannick Pons

Pour la 13e édition du Gladiator Fighting Arena, un nouveau gala de MMA aura lieu le samedi 2 avril à la salle Pablo-Neruda de Nîmes. Après un premier show réussi en novembre, Jean-François Billon, l'organisateur, a mis la barre haute avec des combats professionnels et un titre mondial en jeu. 

Le 13 novembre 2021, Nîmes accueillait pour la première fois un show de MMA (Mixed Martials Arts) à Pablo-Neruda. Un sport de combat qui associe de nombreuses disciplines comme le judo, la boxe thaï ou encore la lutte. Pratiqué dans une cage en forme d’octogone, il autorise les coups de pied, poing, genou et coude, mais aussi les coups au sol. Depuis février 2020, sa pratique est autorisée en France et les galas se multiplient. En Occitanie, le principal organisateur est nîmois et se nomme Jean-François Billon.

Après avoir attendu plus d'un an et demi pour cette première représentation, à cause de la pandémie, ce dernier revient le 2 avril prochain avec la 13e édition de la Gladiator Fighting Arena, nom de la soirée qu'il a créé. "J'en organise un par an, on reprend notre rythme du printemps", justifie-t-il. Fier d'avoir rempli Pablo avec 1 500 spectateurs présents pour ce premier show de MMA de l'histoire à Nîmes, Jean-François espère à nouveau faire le plein.

Le show va se dérouler à Pablo-Neruda (Photo Yannick Pons/Objectif Gard) • Yannick Pons

Pour y parvenir, il a concocté une fight card alléchante avec 12 combats professionnels prévus dont deux féminins et trois duels entre amateurs. Évidemment les combattants locaux seront à l'honneur dans la cage nîmoise. Avec en première ligne Islal Taisumov (Bushido Nîmes) qui va affronter un adversaire invaincu : Irvin Bared (Old School Académie Paris). "Il a perdu la dernière fois, il était déçu. Il aura à coeur de gagner", s'impatiente l'organisateur.

"Une adrénaline que tu ne retrouves dans aucun sport"

En amateur, le Nîmois Enzo Nacer Chérif, licencié au MMA Montpellier, fera face à Khusein Bataev (MNCL : Montagne Noir Combat Libre) en 77 kg et Kenzi Miguellati, défendra les couleurs de l'ABC Cheminot Nîmois contre Djamel Rachid (Duca Science) en 61 kg. Le clou du spectacle, le main event comme disent les américains, opposera le Français Romain Debienne, qui a déjà gagné deux fois au GFA, à l'Estonien Vyacheslav Babkin qui a combattu dans les plus grandes organisations mondiales.

Pour le Nîmois, c'est une fierté de faire partager sa passion après de longues années d'attente : "on veut juste faire notre sport, avant on était des parias. Au MMA, il y a une ambiance et une adrénaline que tu ne retrouves dans aucun sport. C'est explosif, ça frappe au sol. L'intégrité sportif du combattant est vraiment en danger, ça n'a rien à voir avec les autres sports de combat." Un show qui attire le public masculin mais aussi de plus en plus féminin. La veille de la soirée, la traditionnelle pesée aura lieu le vendredi 1er avril à 18h au Novotel Atria.

Billets disponibles sur le site : www.helloasso.com 

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais