Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 26.07.2023 - CC - 2 min  - vu 31975 fois

OCCITANIE Retrait "Sud de France" : "une décision à contre-courant" pour Carole Delga

La présidente PS de la Région Occitanie, Carole Delga 

- Photo Objectif Gard

Le ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire Marc Fesneau a annoncé aux interprofessions viticoles d’Occitanie sa décision de retirer d’ici la récolte 2025, la mention « Sud de France » sur l’étiquetage des bouteilles de vin, la jugeant « non réglementaire ».

"Cette décision bureaucratique dénote le manque d’ambition du gouvernement en faveur du développement de la filière viticole, préférant aujourd’hui les mesures conjoncturelles aux ambitions stratégiques", déplore Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, dans un communiqué. Propriétaire de la marque Sud de France depuis 2006, la Région Occitanie regrette, avec les entreprises du territoire, cette position de l’État qui intervient brutalement alors que, depuis plus de 15 ans, cet étiquetage avait permis de rassembler et d’identifier l’ensemble des productions, avec des résultats probants notamment à l’export.

« Je prends acte de la décision du gouvernement qui va à contre-courant de l’histoire, afin de protéger les entreprises menacées de sanctions, complète-t-elle. Parce que je crois dans l’avenir de la viticulture, parce que je sais que les consommateurs ont plus que jamais à cœur de choisir des produits de qualité à l’origine reconnue, je dis à l’ensemble de la filière que Sud de France-l’Occitanie va continuer à se déployer fortement car c’est un étendard de notre attractivité. Nous avons été précurseurs dans l’acte d’achat local. Nous le serons encore demain pour promouvoir nos savoir-faire sur l’ensemble des marchés ».

CC

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio