Actualités
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 31.05.2022 - marie-meunier - 3 min  - vu 194 fois

ROCHEFORT-DU-GARD Michel Hergibo vous invite à lever le voile sur ses toiles

Michel Hergibo expose pour la 2e fois à Rochefort-du-Gard. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Du samedi 4 au dimanche 12 juin, une quarantaine de toiles de Michel Hergibo seront exposées au Clos des arts, l'ancien relais de poste de Rochefort-du-Gard. C'est la 2e fois que cet artiste fasciné par la transparence choisit la commune gardoise comme écrin de ses oeuvres. 

Michel Hergibo a plus de 50 ans de peinture à son compteur. Originaire d'Auxerre, l'art des pinceaux est très vite apparu comme une évidence. Après des études aux Beaux-Arts à Paris, il poursuit sa carrière et enseigne autant dans l'Éducation nationale que dans l'école des Beaux-Arts d'Auxerre. Il est passionné par les techniques anciennes. Déjà jeune, il allait au Louvre analyser les artistes classiques. Il s'intéresse beaucoup à l'art romain, à la Renaissance italienne et même à des peintres plus tardifs comme David. "J'aime les constructions sévères et calculées. Qu'il n'y ait pas de place au hasard", assure-t-il.

"Essaouira" (peinture de Michel Hergibo)

Installé depuis 25 ans du côté de Toulon, Michel Hergibo a développé une technique inspirée de celles des Grands Maîtres. Tels Giotto, il enduit sa toile vierge de pigments naturels mélangés à une colle puis applique plus ou moins d'eau pour diluer. Il va ensuite étaler 3-4 couches les plus fines possibles. Sur la dernière couche, il dessine son motif de manière très précise. Il dépose ses pigments, fait un premier glacis avec des pigments de couleurs et fait progressivement disparaître lignes et traits. Il travaille enfin un glacis à l'huile.

"J'incite le public à aller plus loin que ce qu'il peut voir au premier abord"

Vous l'avez compris, l'artiste ne lésine pas sur les étapes et c'est grâce à cela, qu'il crée cette impression de profondeur. Comme s'il y avait l'avant et l'arrière du miroir. Le thème de prédilection du peintre ? Les lieux désaffectés, les sites industriels, les paysages en ruines et les châteaux abandonnés : "Ce n'est pas quelque chose de morbide ou de sinistre. J'essaie de voir comment la nature cohabite avec ce que la main de l'Homme a réalisé." Il n'hésite pas à placer son regard derrière les vitres brisées et les miroirs cassés, donnant encore cette idée de perspective et de transparence.

Le thème de prédilection de Michel Hergibo ? Les sites industriels et les usines désaffectées, toujours travaillés en transparence et profondeur. (Marie Meunier / Objectif Gard)

"J'incite le public à aller plus loin que ce qu'il peut voir au premier abord", résume-t-il. Il est vrai que sa peinture donne cet effet de membrane, qu'on a bien envie de percer pour voir ce qu'il se joue d'autre dans la toile : "J'y camoufle aussi un peu de ma vie personnelle. Mon idée profonde est d'inviter les personnes à pénétrer à l'intérieur de la peinture, d'y voir différents éléments, des choses bien présentes... Comme si elles levaient le voile". Michel Hergibo aime aussi peindre la Loire, Orléans et les fêtes foraines. Particulièrement le fameux palais des glaces où la transparence joue des tours à ceux qui s'y engouffrent. Vous pourrez découvrir tous ces sujets au Clos des arts, où seront exposés principalement des grands formats.

Marie Meunier

L'exposition de Michel Hergibo se tiendra du samedi 4 au dimanche 12 juin, de 14h à 19h, au Clos des Arts de Rochefort-du-Gard. Le vernissage sera le vendredi 3 juin, à 18h30. Le peintre animera également deux conférences. La première est prévue le samedi 4 juin, à 19h30 sur le glacis, la transparence et le sfumato en peinture. La deuxième portera sur l'impressionnisme et la démarche du plein air le samedi 11 juin, à 19h30. Tarif pour les conférences : 8€. 

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais