Economie
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 30.05.2018 - abdel-samari - 2 min  - vu 626 fois

TOURISME La Région Occitanie dans le Top 3 des régions plébiscitées par les Français pour leurs vacances

Photo DR Occitanie Tourisme O.Prohin

Bien'ici, le site d'annonces immobilières, a voulu savoir si les Français étaient prêts à déménager dans la région où ils préfèrent passer leurs vacances. Un sondage (*) dont les résultats dévoilent une envie de Sud.

Cet été, direction le Sud de la France ! La région Provence-Alpes-Côte d'Azur arrive en tête avec plus de 23% des votes (23,3% pour les femmes et 22,8% pour les hommes). En deuxième position, c'est la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée qui obtient presque 21% des voix, et une nette préférence des hommes (23,6%) par rapport aux femmes (17,7%).

En revanche, les régions Île-de-France, Bourgogne Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Grand Est suscitent peu d'intérêt pour les Français en vacances.

Vivre dans la région de nos vacances ? Oui ! 

S'ils en avaient la possibilité, plus de 88% des Français seraient prêts à déménager pour vivre dans la région de leurs vacances. Un fait encore plus important chez les hommes qui représentent 93% quand les femmes interrogées sont 83%.

"On part cette année !"

Pour celles et ceux qui ont décidé de franchir le pas et de déménager dans la région de leurs rêves, ce projet aura lieu à très court terme : cette année ! C'est ce que déclarent 37% des femmes et 36% des hommes interrogés. Une part importante des Français prévoit également de déménager dans sa région coup de cœur pour sa retraite.

David Benbassat, directeur général de Bien'ici commente : "on pense souvent que le travail est le principal frein qui empêche les Français de vivre là où ils le souhaitent. Or, ce sondage montre de nouveaux aspects comme l'importance de la famille et des proches ainsi que la décision délicate de changer de vie. Pourtant, de nombreuses personnes passent ces caps et concrétisent leur rêve de vivre dans une région qui sent bon les vacances !"

*Méthodologie : Sondage effectué par e-mailing ainsi que sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn) auprès d'un échantillon de 8.431 personnes entre le 26 avril et le 02 mai 2018. Tranches d'âges : 1% de 18-24 ans, 23% de 25-34 ans, 42% de 35-44 ans, 32% de 45-54 ans et 2% de plus de 55 ans. Toutes les informations mises en avant sont déclaratives.

Abdel Samari

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais