Publié il y a 1 an - Mise à jour le 06.02.2023 - Boris De la Cruz - 2 min  - vu 45489 fois

ALÈS L'étudiante Marie Belen, 21 ans, tuée à la sortie d'un métro marseillais

L'alésienne Marie Bélem, 21 ans, poignardée mortellement dans la métro marseillais

Justice. Cette jeune étudiante de 21 ans, originaire d'Alès est décédée, poignardée dans le métro marseillais le dimanche 17 mars 2019. Son meurtrier présumé comparaît à partir d'aujourd'hui devant la cour d'assises d'Aix-en-Provence. Il a toujours catégoriquement nié sa participation aux faits. 

Le procès débute aujourd’hui devant la cour d’Assises des mineurs d’Aix-en-Provence et devrait durer toute la semaine. Il doit se tenir à huis clos, car l’auteur présumé des faits était mineur au moment des faits. Il était âgé de 17 ans lors du drame qui est survenu à la sortie d'un métro de Marseille.

Il nie les faits

Aujourd’hui âgé de 20 ans, ce jeune Marseillais, originaire du quartier de la Belle de Mai, a toujours nié catégoriquement sa participation aux faits. Pourtant, son ADN a été retrouvé sur les vêtements de la victime sans qu’il puisse donner une explication à cette certitude scientifique. Il est accusé de "meurtre" et de "vol".

Poignardée, elle s'écroule dans la rue

Ce 17 mars 2019, vers 21h15, les autorités sont avisées par des témoins qui voient une jeune femme tituber puis s’écrouler à la sortie du métro de la Timone à Marseille. Les marins pompiers transportent en urgence absolue la jeune femme qui ne survivra pas.

Après de longues investigations, la police judiciaire parvient à identifier cette victime, Marie Belen, 21 ans, étudiante à l’université d’Aix-Marseille. Elle a été mortellement poignardée par un individu en fuite juste après les faits ; un jeune homme aperçu par plusieurs témoins. Un suspect qui a suivi la belle étudiante comme le prouvent les caméras de vidéo-surveillance des rues marseillaises et du métro. Si l’agression n’est pas filmée en elle-même, on aperçoit la silhouette et les vêtements d’un homme dans l'ombre de l’étudiante. Il s’approche d’elle avant de l'agresser et de quitter les lieux du drame.

Un suspect sera plus tard interpellé après expertises génétiques effectuées par le professeur Doutremepuich qui va parvenir à isoler des traces ADN appartenant à l’accusé qui se retrouve aujourd’hui devant la cour d’assises. Un accusé, connu de la Justice, alors qu'il était mineur pour des atteintes sexuelles sur une personne vulnérable et pour des affaires de stupéfiants. 

La victime, Marie Belem, venait d’arriver à la gare Saint-Charles ce soir-là, avec des proches. Elle avait passé un week-end familial chez ses parents à Alès, avant de repartir pour ses études dans la cité phocéenne. En arrivant à Marseille, elle a voulu se rendre dans son studio pour déposer ses affaires personnelles. Comme convenu avec ses amis, elle est ensuite repartie rejoindre son frère dans un bar de Marseille pour suivre le match OM-PSG. C’est durant ce trajet qu’elle va faire une terrible rencontre... Marie Belem est décédée en arrivant aux urgences de la Timone, mortellement poignardée pour un téléphone portable.

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio