Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 14.06.2024 - Boris De la Cruz - 1 min  - vu 743 fois

ASSISES Tirs sur un policier à Vacquerolles : un accusé aux abonnés absents et en fuite

Photo B.DLC. Sur les lieux de la tentative d'assassinat du parrain de Nîmes et de la tentative de meurtre sur un policier. 

Jean-Baptiste Belliure a assisté aux débats de la cour d'assises depuis le début de semaine, mais il était absent ce matin au début de l'audience.

Ce matin sur le banc des accusés, il n'y avait que quatre hommes, contrairement à la veille ou cinq accusés avaient assisté aux débats judiciaires. Depuis lundi Richard Perez, Robert Alouache, Mammad Hakim, Khadir Djemel et Jean-Baptiste Belliure étaient jugés dans cette affaire d'association de malfaiteurs, de tentative de meurtre sur une personne dépositaire de l'autorité publique, et tentative d'assassinat sur le parrain de Nîmes, Raymond Houlonne. 

Alors que les plaidoiries vont débuter avec celle de maître Valérie Devèze pour le policier victime de tirs le 22 février 2013, Jean-Baptiste Belliure, soupçonné d'être le tireur, est en fuite. 

"Il est inutile d'attendre Jean-Baptiste Belliure, car manifestement il ne viendra pas", souligne la présidente de la cour d'assises, Laurène Dorlhac. Cet accusé soupçonné d'être celui qui a tiré sur le policier sur un parking du quartier de Vacquerolles nie les faits. Pourtant, durant l'audience, les charges ont augmenté sur lui... Son ADN figure notamment sur une arme abandonnée et retrouvée après les coups de feu sur le policier, et son ADN est également présent dans la voiture de guerre dans laquelle les malfaiteurs sont arrivés dans le quartier résidentiel nîmois ce soir d'hiver 2013. 

Un accusé en fuite pour lequel un mandat d'arrêt devrait intervenir dans la journée. "Une absence révélatrice...", estime l'avocat général Baboulène.  

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio