Faits Divers
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 21.12.2021 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 4256 fois

GARD Le violeur de Vergèze a déposé plainte pour des viols dans son enfance

Photo d'illustration DR

Un homme, âgé de 20 ans, est mis en examen et placé en détention provisoire depuis fin novembre pour une "tentative de meurtre en récidive" survenue à Nîmes. La victime est sa petite amie. Elle a alerté les policiers après une scène de violence à son domicile. 

Mercredi 15 décembre, le mis en examen a fait une demande de libération conditionnelle à la chambre de l'instruction de Nîmes. Lui conteste les faits et a une autre version. Sa petite amie l'aurait blessé et brûlé avec une cigarette au niveau du genou.

Ce jeune homme est déjà connu de la justice pour quatre condamnations, des dégradations, des violences sur les forces de l'ordre, des vols. Mais il a surtout été condamné en avril 2017, à 5 ans de prison avec un suivi socio-judiciaire de 8 ans l'obligeant notamment à se soigner... Il avait été reconnu coupable, alors qu'il était mineur, du viol avec arme d'une joggeuse en 2016 sur la commune de Vergèze.

Le conseil historique du "violeur de Vergèze" a révélé à l'audience publique de la cour d'appel, un élément important. Son jeune client et sa soeur auraient été violés par un proche durant l'enfance. "Il a gardé en lui un secret d'enfance pendant très longtemps. Cette colère qu'il a en lui vient de cette tragédie vécue enfant. Il y a une plainte déposée contre ce proche. Une instruction est en cours à Montpellier, plaide son conseil maître Laurence Bourgeon. C'est très compliqué pour lui, mais depuis qu'il a cette parole libérée, il est pris en charge."

Pour l'avocat général, " il est violent et instable. Il a 20 ans, il est déjà condamné pour une affaire criminelle et, là, il est mis en examen dans un second volet criminel en récidive en plus. Il n'est pas envisageable qu'il soit placé sous contrôle judiciaire"... Des réquisitions entendues par le chambre de l'instruction de Nîmes présidée par Christophe Teissier. La juridiction a décidé de prolonger la détention du jeune détenu.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais