Faits Divers
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 16.08.2016 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 172 fois

NÎMES Cinq ans de prison pour des violences sur des gamines à la gare

D.R/C.M

«Je vais te planter ». « Je vais te tuer ». Des phrases qu’une fillette de 11 ans et une adolescente de 16 n’oublieront jamais. L’auteur des menaces est un marseillais de 32 ans qui a déjà été condamné à 35 reprises pour des faits similaires d’agressions et de violences. Pendant quelques jours cet été, il a semé la terreur dans les rues de Nîmes auprès de personnes vulnérables en demandant sous la menace d’un couteau de l’argent ou les téléphones portables.

Dans le box, l’homme au regard noir, ne regrette rien et il donne peu d’explications sur les faits. Il affirme vivre en foyer et lance des grossièretés sur la justice.

Pour le vice-procureur Alexandre Rossi, le prévenu « est un lâche ». « Vous vous en êtes pris à 3 gamines qui avaient entre 16 et 11 ans. Je vous demande une peine pour protéger la société. Vous ne changerez pas », tonne le représentant du Parquet de Nîmes qui fait référence aux antécédents judiciaires du prévenu. Le vice-procureur souhaite que la peine ne soit pas inférieure à 4 ans.

Le tribunal est allé au-delà des réquisitions et a condamné le multirécidiviste de l’agression à 5 ans de prison et un maintien en détention.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais