Nîmes
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 10.07.2023 - Stéphanie Marin - 2 min  - vu 3169 fois

FESTIVAL DE NÎMES Stars 80, la fête à plein tube

La tournée Stars 80, Encore ! a fait une halte dans les arènes de Nîmes ce dimanche 9 juillet 2023. 

- Stéphanie Marin

On ne s’en lasse pas. Preuve en est, les arènes de Nîmes étaient quasi-pleines hier soir, pour le retour de la tournée Stars 80. 

Les stars des années 80 ont démarré le show avec une chanson collégiale, "Quand la musique est bonne" de Jean-Jacques Goldman. • Stéphanie Marin

Lancée en 2013 et prenant la suite de RFM Party 80, la tournée Stars 80 a fait une nouvelle halte dans les arènes de Nîmes ce dimanche 9 juillet. Une soirée de fête qui a réuni près de 8 000 personnes. Parmi elles des ami(e)s venu(e) des environs de Nîmes, de d’Ardèche, de l’Hérault etc. Nombreux étaient ceux vêtus de leurs plus beaux habits de lumière, perruques colorées et scintillantes vissées sur la tête pour certains. 

Près de 8 000 personnes ont assisté au concert Stars 80, Encore ! dont ces amies âgées de 21 à 76 ans.  • Stéphanie Marin


Des cris de groupies, c’est parti, que le show commence. Après une chanson collégiale, celle de Jean-Jacques Goldman "Quand la musique est bonne", c’est Patrick Hernandez qui enflamme le public, le faisant volontairement se lever de sa chaise. "Born to be alive" sonne le top départ officiel, place à la fête, retour dans les années 80. Le voyage se poursuit avec Jean-Pierre Mader et son tube "Macumba".

Jean-Pierre Mader a enflammé les arènes de Nîmes avec sa chanson "Macumba", suivie un peu plus tard de "Disparue". • Stéphanie Marin

Et il faut bien s’accrocher, on comprend vite que les chanteurs et chanteuses des 80s n’ont pas l’intention de ralentir le rythme, trop heureux de fouler de nouveau cette scène nîmoise. « C’est un bonheur magnifique, vous êtes somptueux », lâche Mario Ramsamy du groupe Émile & Images. Le trio enchaîne avec "Maîtresse" et "Capitaine abandonné".

Mario Ramsamy du groupe Émile & Images. • Stéphanie Marin

Christiane de Zouk Machine embraye et secoue la foule avec "Maldon". Déjà dans la fosse, certains spectateurs lorgnent leur chaise, mais pas le temps de s’y intéresser davantage, Jean-Pierre Mader et Patrick Hernandez reviennent sur scène pour interpréter "Partenaire particulier", suivi de Vivien Savage pour un "Just can't get enough" (Depeche mode) revigorant.

Janiece Jamison, Vivien Savage et Émile Wandelmer ex-chanteur du groupe Gold. • Stéphanie Marin

À chaque nouvelle chanson - des tubes qui nous ramènent au temps des bandanas, des cassettes VHS, des téléphones à cadran etc. - le public redouble d'enthousiasme. Vient le tour de William Picard, la moitié du duo Début de soirée pour "Nuit de Folie".   

William Picard, la moitié du duo Début de soirée, a interprété "Nuit de folie" entre autres tubes. • Stéphanie Marin

Phil Barney calme le jeu tout en émotion. "Un enfant de toi" était restée 23 semaines au Top 50 entre septembre 1987 et février 1988. Lors d'un medley piano-voix, c'est la chanson "Aline" de Christophe qui remporte tous les suffrages talonnée de près par "Couleur Menthe à l'eau" d'Eddy Mitchell. Autre moment émouvant, le duo Jean-Louis Pujade avec son fils à la batterie sur "In the air tonight" de Phil Collins.  

Jean-Louis Pujade (à gauche) a joué en duo avec son fils, "In the air tonight" de Phil Collins.  • Stéphanie Marin

Joniece Jamison a servi avec brio ce fameux tube "Joue pas" ainsi que "Africa", initialement interprété par Rose Laurens, décédée le 29 avril 2018. La pétillante italienne Sabrina a quant à elle offert, entre autres titres, son très célèbre "Boys boys boys", avec énergie, avant d'immortaliser sur les réseaux sociaux un instant de cette soirée, au risque de se répéter, des plus festives. Comme quoi, la nostalgie a parfois du bon. 

Stéphanie Marin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio