Publié il y a 1 an - Mise à jour le 22.11.2022 - Corentin Corger - 2 min  - vu 728 fois

COUPE DU MONDE Michel, ce Nîmois au Qatar pour supporter les Bleus

Michel segalowitch supporter Qatar équipe de France

À droite, Michel Segalowitch parti encourager les Bleus au Qatar 

- DR

Ce soir, la France entre en lice dans cette coupe du monde au Qatar et affronte l’Australie à 20 heures. Parmi les supporters français présents ce soir au stade Al-Janoub, Michel Segalowitch. Ce Nîmois âgé de 50 ans vit sur place son quatrième mondial.

Dans la famille Segalowitch, on aime la coupe du monde de football. Radiologue reconnu à Nîmes aujourd’hui décédé, Jean-François, papa de Michel, a vécu de l’intérieur quatre coupes du monde. Il était en Espagne en 1982, au Mexique quatre ans plus tard puis aux États-Unis en 1994. Supporter du Nîmes Olympique depuis sa tendre enfance, Michel aime le foot et les Bleus. Son premier souvenir date de l’Euro 1984 et la demi-finale au stade Vélodrome entre les Tricolores et le Portugal. "J'étais assis entre Guy Roux et Paul Calabro (ancien président du NO)", se souvient le désormais cadre d’une grande entreprise.

C’est lors du mondial 1998 en France que son papa lui transmet le flambeau. Michel vole ensuite de ses propres ailes et assiste à l’édition de 2010 en Afrique du Sud, "ce n’était pas une belle expérience sportive mais une fête formidable." En effet, les Bleus sont éliminés dès le premier tour et sont la risée du monde avec la fameuse grève de Knysna. Notre Nîmois était d’ailleurs en tribune lors du France-Mexique où Nicolas Anelka insulte Raymond Domenech à la mi-temps. Après avoir fait l’impasse sur 2014, Michel et sa bande de copains se sont rendus en Russie.

Michel Segalowitch supporter équipe de France Qatar
Le Nîmois a trouvé sa tenue pour encourager la France  • DR

Après avoir vu la France en phase de poules, il vit la consécration en étant présent au stade Loujniki de Moscou pour le sacre des hommes de Didier Deschamps contre la Croatie (4-2). Quatre ans et demi plus tard, il espère revivre les mêmes émotions et porter à nouveau chance aux Bleus. "On est reparti avec quasiment la même équipe", confie l’intéressé qui a atterri hier dans ce petit pays du Golfe grand comme l’île-de-France. Ce soir, il assiste bien évidemment au premier match de la France contre l’Australie.

"On est vraiment dans l’ambiance d’une coupe du monde"

Il a prévu de rester toute la semaine et ira voir jouer demain le Maroc face à la Croatie ainsi que le Brésil, jeudi, contre la Serbie. "Après on rentre à la maison mais si les Bleus sont en finale, on repartira", assure-t-il alors qu’il a déjà mis une option sur un billet pour la finale. Avec ses amis, Michel loge dans un appartement en plein cœur de Doha, afin d’être proche des festivités. "On est vraiment dans l’ambiance d’une coupe du monde avec les supporters du monde entier présents notamment les Mexicains et les Argentins qui sont les plus démonstratifs", déclare notre interlocuteur.

Hier soir, le Nîmois a suivi dans un pub irlandais le match entre les Pays de Galles et les États-Unis en compagnie de supporters anglais qui soutenaient, forcément, les USA. Et le tout en buvant de la bière à 50 riyal qatarien la pinte, ce qui revient à environ 14 euros. La consommation d’alcool est uniquement possible dans les bars. Michel espère fêter une victoire des Bleus ce soir aux alentours de minuit heure locale.

Corentin Corger

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio