Sports Gard
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 02.12.2022 - Abdel Samari - 2 min  - vu 904 fois

SPORT La région Occitanie et le département du Gard veulent sauver le Bouillargues Handball Nîmes Métropole

Bouillargues Handball Nîmes Métropole

L'équipe de Bouillargues Handball Nîmes Métropole

- Photo BHNM

Depuis plusieurs mois, la situation des clubs féminins de Nîmes métropole est inquiétante.

Alors que jusque-là, la collectivité participait au financement de leur activité, Franck Proust, le président de Nîmes métropole, a décidé de se mettre en conformité avec la loi, le sport n’étant pas une compétence obligatoire de l'Agglomération. Ainsi, en 2022, il n’a versé aucune somme. 130 000 € de moins dans les caisses : une perte sèche pour le Bouillargues Handball Nîmes Métropole.

Même si la fin de l’année s’annonçait extrêmement difficile sur le plan financier, la providence a frappé à la porte du club bouillarguais. La région Occitanie sous la houlette de Kamel Chibli et le département du Gard avec son vice-président en charge des Sports, Vincent Bouget, ont décidé de s’unir pour leur venir en aide.

Ainsi, selon nos informations, ce sont plusieurs milliers d’euros qui seront versés avant la fin de l’année pour prendre en charge la rémunération des salariés et les échéances du club qui joue les premières places dans sa poule dans l’antichambre de l’élite du hand féminin.

Demain samedi, à l'occasion du dernier match à domicile de l'année 2022 pour la D2F, Katy Guyot, conseillère régionale et Vincent Bouget, vice-président aux Sports du Conseil départemental du Gard, donneront le coup d'envoi de la rencontre. Comme un symbole de cette union, et de la mobilisation des deux collectivités pour sauver le club. "Faut se rappeler que ce sont les mêmes qui ont plié l'histoire du HBCN. Quelques années plus tard, rebelote. On ne va pas laisser faire, cela suffit", fait savoir l'élu PCF d'opposition à la Ville et à l'Agglo de Nîmes, Vincent Bouget. 

Et la suite ? Pour le moment, l'aide concerne uniquement le bouclage de budget de cette fin d'année, mais la porte est ouverte... "On ne peut pas se substituer aux obligations morales de Nîmes métropole, le club portant même le nom de la collectivité. De notre côté, nous avons déjà augmenté le budget du Département de l'ordre de 70 % pour tous ces clubs. Mais nous ne les abandonnerons pas, y compris en 2023", termine le secrétaire départemental communiste.

Abdel Samari

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais