Actualité générale.ActualitésPolémique.

L’ASSOCIATION « NÎMES POUR TOUS » ÉCRIT AU SÉNATEUR-MAIRE DE NÎMES, JEAN-PAUL FOURNIER

 

 

 

Les commerçants, les riverains et des citoyens Nîmois représentés par l’association « Nîmes Pour Tous » viennent de faire parvenir un courrier à Jean-Paul Fournier, Sénateur-Maire de Nimes à l'occasion du rendez vous à la mairie de Nimes, ce vendredi 28 octobre 2011 à 15h30.

 

Une copie de ce courrier a été adressée au Préfet du Gard, à la CCI, à la CMA et aux médias.

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir ce courrier, dans son intégralité :

 

"Monsieur le Maire,

Nous vous alertons depuis plusieurs mois sur le déclin de notre centre ville. Malgré nos appels, nos courriers et pétitions, malgré nos réserves et protestations, malgré un manque flagrant de concertations réelles avec les acteurs économiques du cœur de ville que vous vous refusez à entendre, vous continuez à décider contre vents et marées à imposer VOTRE choix de ce que doit devenir l’écusson Nîmois et ses commerces.

Sans vision, mal organisés, vos divers projets et chantiers n’ont pour l’instant abouti qu’à l’exaspération, le désarroi et l’incompréhension de vos administrés face à tant de légèreté et de laxisme. Nous sommes au bout de notre patience et de nos capacités à subsister dans ce chaos qu’est devenu la ville de Nîmes.

Monsieur le maire, vous mettez en péril notre activité et notre cadre de vie, vous portez gravement atteinte à notre liberté de travail. En tant que Maire, Président de l’agglomération et Sénateur, vous êtes garant du respect de vos citoyens, de leurs activités et de l’équilibre de notre ville.

Les charges qui sont les vôtres vous ont été confiées par les nîmois et devraient vous obliger à un devoir de rigueur, une gestion et une transparence absolue. Dès lors que vos projets s’enlisent, s’entachent d’irrégularités et démontrent tous les jours un peu plus leurs limites, vous vous devez de cesser de nous les imposer, reconnaitre vos erreurs et les assumer. Vous mettez la ville de Nîmes dans une situation grave, le centre ville est en friche, bientôt rejoint par les zones commerciales que vous abandonnez aussi au profit de nouvelles créations que vous êtes le seul à défendre et à approuver. Nous nous devons d’intervenir pour sauvegarder ce qui peut encore l’être, sauver nos commerces, nos emplois, nos salariés, défendre aussi NOTRE vision de la ville. Nous souhaitons préserver une offre commerciale et de services diversifiés, une multitude d’enseignes à échelle humaine. Le centre ville de Nîmes, ne vous en déplaise, restera toujours le plus grand des centres commerciaux à ciel ouvert et bénéficie en plus du cadre d’un patrimoine historique qu’il vous tient pourtant tant à cœur de mettre en valeur.

Malheureusement, sans ces commerces de proximité, car vous nous condamnez à très court terme à baisser nos rideaux sur ce désastre, vous ne laisserez de votre mandat à Nîmes qu’un Musée de pierres sans vie et sans âme. Il vous faut désormais, comme dans une démocratie, compter avec les Nîmois pour avancer et (re) construire une ville où chacun trouve sa place, une ville apaisée, comme vous vous plaisez à le dire, ce qui n’est malheureusement pas le cas aujourd’hui.

Voici après concertations auprès de 300 commerçants Nîmois, professions libérales, artisans, et citoyens nos requêtes considérées comme prioritaires et essentielles.

Nous ne sommes pas des enfants mais des citoyens responsables, et même sans saisir tous les détails de vos projets nous en mesurons au quotidien les effets négatifs et n’acceptons plus d’en être les victimes. Comme conclusion nous reprendrons donc ce qui vous a été reproché par Monsieur le Magistrat au sujet du TCSP à savoir que votre projet demande à l’environnement de s’adapter aux infrastructures et non l’inverse et que vous n’avez pas suffisamment analysé l’effet des travaux sur la population , vous en avez encore une fois la preuve aujourd’hui par l’ampleur de la mobilisation qui se met en place . Nous vous demandons donc :

1/ réouverture du Boulevard de Prague immédiat et définitif le projet de déviation proposé n’étant pas viable. Nous demandons aussi que la rue de la république revienne à sa fonction première, c'est-à-dire une rue pénétrante de Nîmes pour accéder au centre ville.

2/ Gratuité des parkings et horodateurs le samedi ainsi que la première heure de stationnement offerte la semaine pour notre clientèle, leur coûts étant prohibitifs et rédhibitoires d’autant plus pendant cette période de travaux où se rendre en centre ville est une gageure.

3/ Plus de visibilité des forces de police dans la ville car il y a un grand sentiment d’insécurité à Nîmes.
4/ Communication importante et efficace expliquant les actions et décisions prises.

5/ Création d’un poste de manager référent en centre ville.

6/ Arrêt des extensions et nouvelles implantations.

Les commerçants, les riverains et les citoyens Nîmois représentés  par l’association « Nîmes Pour Tous »"

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité