Faits DiversFaits divers.

ALÈS : TROIS BONBONNES D’HÉROÏNE QUI FONT TÂCHE LORS D’UN CONTRÔLE DE POLICE

Un homme âgé de 36 ans, s'adonnait dans les rues d'Alès, à un commerce tout à fait illégal, le trafic de stupéfiants, comprenez cannabis et héroïne. Le procédé était toujours le même, sa petite clientèle exclusivement alésienne le contacter par téléphone et l'homme les livrait à proximité de chez lui, lieu de stockage de sa marchandise Et cela durera un an. Jusqu'à jeudi dernier, soit le 8 mars.

Les agents de la B.A.C. du commissariat d'Alès remarquent un chauffard, au guidon d'un scooter, qui roule à contre sens dans le centre-ville de la capitale du pays cévenol. Ils l'interpellent aussitôt pour ce que l'on appelle dans le jargon de la police, "un simple contrôle". Oui mais voilà, alors que les policiers vérifient ses papiers, l'homme tente de se débarrasser "discrètement" de trois bonbonnes de plus de 1 gramme d'héroïne. Évidemment, le geste n'échappe pas aux agents de la B.A.C., qui accompagnent l'individu au commissariat.

Alors que l'Alésien répond aux questions des policiers, une perquisition est menée à son domicile où les objets retrouvés correspondent parfaitement à l'attirail du parfait dealer de stupéfiants : 3 600€ en espèces, une balance électronique dont les trafiquants se servent pour préparer les doses et puis 94 grammes de cannabis et 75 grammes d'héroïne. Il ne faudra pas trop insister pour que l'individu reconnaisse s'adonner à la vente de produits stupéfiants "pour pouvoir financer sa propre consommation" a-t-il expliqué aux services de police.

À l'issue de sa présentation devant le procureur de la République d'Alès, l'Alésien âgé de 36 ans a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire avec obligation de soins, étant toxicomane, en attendant son prochain jugement devant le tribunal correctionnel d'Alès.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité