Actualité générale.ActualitésPolitique

PRÉCAMPAGNE DES LÉGISLATIVES : SANCHEZ VS LACHAUD, « LE FACE À FACE N’A PAS LIEU D’ÊTRE »

Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle qui ont placé en tête la candidate Front nationale (25,51% des suffrages) ont visiblement donné un bon coup de fouet à Julien Sanchez, membre de l'équipe de campagne de Marine Le Pen et Conseiller régional. Celui qui convoite la 1re circonscription du Gard face à six autres candidats dont Sylvette Fayet (Front de Gauche), Françoise Dumas (PS-EELV), Dominique Grossetête (EELV diss.), Corinne Ponce-Casanova (MoDem), Jacques Bourbousson (Parti radical) ainsi que le député-sortant Yvan Lachaud (Nouveau Centre).
Et c'est contre ce dernier que Julien Sanchez a souhaité lancer les hostilités prétextant une phrase mal sentie du député aperçue dans la presse. L'occasion pour le candidat à la députation FN de débiter ses constats peu flatteurs du mandat d'Yvan Lachaud. Une sorte de précampagne pour les législatives à l'entre deux tours de la présidentielle. "Force est de constater que le bilan Sarkozy et le bilan Lachaud ne sont pas seulement nuls, ils sont ultra négatifs. En effet, à part distribuer de manière clientéliste l'argent public des réserves parlementaires, qu'ont fait Lachaud et sa majorité pour notre circonscription et pour la France en 10 ans ? Sans compter les dossiers municipaux Nîmois (souscription d'emprunts toxiques DEXIA, chantier coûteux et amateur du TCSP) sur lesquels Yvan Lachaud et son équipe ont démontré leur incompétence crasse et têtue."
C'est dit. Pour autant, Julien Sachez donne une chance à l'actuel député de la 1re circonscription du Gard de lui répondre : "comme Monsieur Sarkozy avec Monsieur Hollande, je propose un ou trois débat(s) mais des débats publics à M. Lachaud." À Yvan Lachaud de répondre : "Je n'ai pas reçu d'invitation , mais il n'y a aucune raison pour qu'il y ait un face à face entre M. Sanchez et moi." Non pas parce qu'il n'en a pas envie, mais parce qu'il ne voit pas pourquoi, ils participeraient tous les deux seulement à un débat publique avant le premier tour "alors que tous les candidats doivent être représentés. Quel intérêt aurait un média a organisé un débat entre le candidat du Front national et moi ?" lance le député-sortant surpris par cette invitation alors que "nous ne sommes pas sortis de la Présidentielle. Que chacun fasse sa campagne dans son coin !"

1 commentaire sur “PRÉCAMPAGNE DES LÉGISLATIVES : SANCHEZ VS LACHAUD, « LE FACE À FACE N’A PAS LIEU D’ÊTRE »”

  1. Quel manque de courage de M. Lachaud…
    Pourquoi devrait-il débattre avec Julien Sanchez ? Simplement parcequ’il est son principal adversaire dans cette campagne.
    Mais l’UMP et le Nouveau Centre redoutent le débat…Sarkozy avait refusé de débattre avec Marine Le Pen, Yvan Lachaud refuse de débattre avec Julien Sanchez.
    C’est un manque de courage. Les électeurs s’en souviendront…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité