A la uneAutres sports

NÎMES : SUCCÈS POUR LE 20e SEMI-MARATHON !

Photo © objectifgard.com / MA

Des athlètes mobilisés contre la corrida… C’était une première, et c’est une des raisons de la singularité de son édition 2012, qui comportait 2.778 coureurs sur trois distances différentes. C’était aussi le 20e anniversaire de l’épreuve qui s’est déroulé le 1er mai 2012, alors que d’autres manifestations « plus syndicales » et citoyennes, celles-ci, se tenaient un peu partout dans le Gard, comme dans le centre de Nîmes, à quelques encablures de cette « boucle » de 21 kilomètres autour de la ville et des arènes, lieu de départ (vers 9h00) et d’arrivée (entre 10h00 et 10h30) du semi-marathon de Nîmes.

A noter que le long du parcours, une partie du public était aussi présente pour voir les coureurs passer, avant de se masser dans les tribunes. Bien qu’elles n’étaient pas pleines, près de 2.000 personnes ont pu voir les participants passer la ligne d’arrivée, avant de se voir remettre leurs prix et récompenses (dont des bons d’achats d’un valeur de 400 euros pour le 1erScratch homme).

Photo © objectifgard.com / MA

A l’arrivée de l’épreuve, le responsable de l’encadrement pour la ville, qui s’est associé au Macadam Club Nîmois, Georges Colombani (conseiller municipal, délégué aux Manifestations sportives exceptionnelles) semblait satisfait de cette 20e édition, relevant que l’on comptait « 1.000 coureurs de plus que l’an passé ». Une explication d’un tel succès : « peut-être parce que, pour la première fois, les inscriptions et la promotion de l’épreuve se sont faites en amont par Internet ».

Concernant l’opération de la FLAC, et les anti-taurins : « nous, nous ne nous mêlons pas de cela. Ce n’est pas l’objet de cette épreuve sportive. Chacun pense ce qu’il veut. Il y a les pour et les contre. Nous les avons autorisés à participer. Ils avaient leur t-shirt floqués de leur message. Mais nous avons refusé qu’ils installent leurs banderoles en plus », nous précise M. Colombani, refusant de rentrer dans la polémique ou de « choisir un camp », ce qui est prévisible, au vu de sa position.

Photo © objectifgard.com / MA

Côté résultats, il faut noter le peu de participation de professionnels, d’après les organisateurs. Le vainqueur de l’épreuve principale (le semi-marathon de 21 km) en est un exemple tout de même lui qui a été moins rapide que le vainqueur de l’an dernier qui avait terminé en en un peu plus d’une heure et deux minutes (sur un parcours différent de celui de cette année) :

1- Eric NIYONSABA (n°3) (catégorie des séniors, 18 à 39 ans), de l’Asvel Villeurbanne, remporte la course en 1h06m43, avec une moyenne de 18.976km/h

2- Geoffroy SARRAN (n°101) (séniors), de S/l Vedas Endurance, termine en 1h09m38, avec une moyenne de 18.181km/h

3 – Wilfrid BILOT (n° 114) (40/49 ans), de S/l Saint Gely Du Fesc, termine en 1h12m32, avec une moyenne de 17.454km/h.

Pour l’épreuve du 10 km (par ordre d’arrivée) :

1- Khalid ZOUBAA (n°1909) (catégorie séniors), du club d’Alès Cévennes Athlétisme, termine en 0h29m49, avec une moyenne de 20.123km/h.

2- Guillaume CANOVAS  (n°1915) (catégorie séniors), du club de S/l  Vendargues Athletism, termine en 0h31m29, avec une moyenne de 19.058km/h.

3- Damien CHAPERON (n°1927) (catégorie 40/49 ans), de Gap Hautes Alpes Athletis, termine en 0h31m39, avec une moyenne de 18.957km/h

Pour l’épreuve du 4,5 km (par ordre d’arrivée) :

1- Sébastien BUGEAUD (n°2938) (catégorie séniors), d’Alès Cévennes Athlétisme, termine en 0h16m13, avec une moyenne de 16.650km/h.

2- Armel LE FLOCH (n° 3158) (séniors), de Vo2 Triathlon, termine en 0h16m20, avec une moyenne de 16.531km/h.

3- Bruno SOUES (n°2932) (seniors), de l’Athletic Club Des Pays D, termine en 0h16m37, avec une moyenne de 16.249km/h.

14 réactions sur “NÎMES : SUCCÈS POUR LE 20e SEMI-MARATHON !”

  1. MERCI à tous nos supporters :

    * celles et ceux qui nous ont aidé à l’organisation
    * qui nous ont encouragé à leur passage
    * qui nous ont félicité et remercié à l’arrivée
    * qui ont participé à notre collecte de fonds
    * celle qui nous a offert un très sympathique cadeau à l’arrivée
    * qui nous ont témoigné leur soutien à la cause sur le parcours

    quant aux aficionados qui nous ont insultés devant les arènes, ils ont à nouveau prouvé le niveau intellectuel et physique peu glorieux de la corrida, cette pratique cruelle que l’on a dénoncée « avec nos tripes » et nos jambes (consentantes 🙂

    1. bonjour, je recherche une photo de mon compagnon prise dans les arènes au semi marathon du 1er mai2012, il y tenait et l’a perdue. pourriez vous me dire si quelqu’un détient d’autres photos de ce semi marathon sil vous plait?

  2. Bravo à toi Sylvain et à toute l’équipe Anti non seulement pour l’ exploit sportif, mais encore et surtout pour le message anti-corrida publiquement exprimé.
    Le combat continue
    Jean

  3. bravo à Sylvain et à la FLAC !
    Pour ce qui est des valeurs éthiques de M Colombani: « nous, nous ne nous mêlons pas de cela. Ce n’est pas l’objet de cette épreuve sportive. Chacun pense ce qu’il veut », il y a de quoi se poser des questions, dès lors que la neutralité qu’il affiche aide toujours l’oppresseur, jamais la victime…
    CORRIDA ABOLITION !

  4. Belle occasion pour les anti-corida de la FLAC de montrer que le sport et la non violence sont compatibles avec Nîmes et ses arènes: c’ est bien le message que veulent faire passer tous ceux qui ne comprennent pas et acceptent encore moins qu’ on puisse se réjouir autour du supplice d’ animaux . Penser que des sévices graves infligés aux bovins lors d’ une corrida sont passibles de prison et forte amende ailleurs mais pas à Nîmes, c’ est aberrant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité