A la uneFaits DiversFaits divers.

AIGUES-MORTES : Ils proférent des insultes racistes et ouvrent le feu, quatre ans de prison ferme pour lui, deux pour elle

illustration © objectifgard.com / MA

L'homme âgé de 44 ans et sa compagne, arrêtés dans la nuit de dimanche à lundi soupçonnés d'avoir tiré sur des jeunes qui célébraient le Ramadan sur le parking d'une supérette à Aigues-Mortes, ont été présentés en comparution immédiate ce lundi 6 août, au tribunal de Nîmes. Lui écope de quatre ans de prison ferme assortis d'un mandat de dépôt, elle deux ans d'emprisonnement, pour des faits de «violences avec ITT inférieure à 8 jours» avec des circonstances aggravantes dont «la préméditation», «l'alcool», «l'arme» et «l'appartenance des victimes à une ethnie, race ou religion».

Rappel des faits. D'après les témoignages recueillis par les enquêteurs, dimanche soir, un couple qui se promenait en voiture avait proféré des insultes à caractère raciale à l'égard d'un groupe de personnes qui se trouvaient sur le parking du magasin Vival à Aigues-Mortes pour fêter le Ramadan. L'homme avait ensuite ouvert le feu à huit reprises avec une carabine en direction de ces mêmes personnes. D'après des témoins, sa compagne rechargeait l'arme entre chaque tire.

Lors de cette fusillade, une seule personne a été blessée d'un plomb dans la cuisse et un autre dans le dos.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité