ActualitésFaits DiversJustice.Polémique.PolitiquePolitique.

TRAM’BUS Les réactions suite à l’annulation des délibérations de l’Agglomération

Le Tram'bus, à la veille de son lancement officiel. Photo archives DR/S.Ma

C'est tombé en milieu d'après-midi, le Tribunal administratif de Nîmes a annulé les délibérations des 4 octobre 2010 et 12 mai 2011, votées par les élus communautaires de Nîmes Métropole et portant sur la création de la ligne en site propre, Tango +. Si Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes et président de Nîmes Métropole ainsi que Vivian Mayor, membre du bureau de la communauté d’agglomération, délégué au TCSP, ont décidé de s'enfermer dans le silence, d'autres n'ont pas manqué de réagir avec plus ou moins de virulence.

Damien Alary, président du Conseil général du Gard,  vice-président de la Région Languedoc

« L’annulation ce jour des 2 délibérations concernant la création du TCSP nîmois est une mauvaise nouvelle. C’est la conclusion malheureuse d’un projet mené à marche forcée, au mépris de la loi, et surtout des contribuables nîmois. L’autoritarisme et l’amateurisme qui ont caractérisé la conduite politique de ce dossier ont mené à ce triste résultat que je déplore. Avec l’absence totale de sincérité de l’étude d’impact,  la preuve n’est ainsi pas apportée aujourd’hui que ce bus ne procure pas plus d’avantages que d’inconvénients aux Nîmoises et aux Nîmois. Ce n’est pas faute d’avoir alerté le Maire de Nîmes il y a déjà 2 ans par un avis réservé du Conseil général sur ce TCSP et notamment son tracé. Insuffisance, négligence…ces mots ont été prononcés au Tribunal.

Qu’on ne s’y trompe pas, je souhaite que TANGO + continue à rouler dans les meilleures conditions.  N’ayant jamais eu à commenter les décisions de justice par le passé, et sans aucune polémique avec le Maire de Nîmes, je laisse les contribuables nîmois seuls juges au final. »

Alain Fabre-Pujol , conseiller municipal de Nîmes (EELV)

"Le Maire, Président de l’Agglomération vient de subir un terrible revers avec le jugement du tribunal administratif; avec l'impéritie, l'amateurisme dont il a fait preuve il porte une lourde responsabilité. Refusant d’écouter depuis 2004 l’opposition, les associations citoyennes, des élus communautaires il met en danger sur le plan civil et pénal notre collectivité, sans compter le plan budgétaire avec une dépense budgétaire de 79M d'€ (pour 17 M d'€ prévus) dont l'avenir n'est plus assuré. L'absence de respect des règles de droit : Plan de déplacement urbain, enquête d’utilité publique, charte de l’environnement, code de l’environnement ont été foulés aux pieds, le juge a dit le droit. quelle est aujourd'hui la légitimité d'une majorité UMP/NC?"

Julien Sanchez, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, délégué national du FN

"En inaugurant en grandes pompes de manière précipitée à 15 jours du jugement ce vulgaire bus après 3 ans de travaux faits en dépit du bon sens, le Sénateur-Maire Fournier, et ses adjoints Lachaud-Proust, pensaient mettre la Justice devant le fait accompli et ne pas être inquiétés.

En décidant aujourd'hui de l'annulation du projet, il semble que le Tribunal Administratif de Nîmes mette clairement en cause l'amateurisme et l'incompétence des élus de la majorité qui n'ont pas fait correctement l'étude d'impact ni soumis réellement ce projet à l'Etat, projet par ailleurs bâclé, coûteux, au tracé insensé et ne desservant même pas la gare.
L'ego démesuré de nos chers élus qui ne connaissent pas le mot concertation aura donc eu pour effet l'explosion des surcoûts, la hausse vertigineuse à venir des impôts locaux dans toute l'agglomération Nîmoise, la mort lente de dizaines de commerces de centre-ville, la circulation automobile apocalyptique pendant de longs mois dans toute la ville en même temps et non quartier par quartier... POUR RIEN ! Tout cela aurait pu, aurait dû, être évité. Les élus de la majorité devront répondre personnellement de leurs graves erreurs.
Parce que Nîmes mérite mieux que des incompétents, le FN Nîmes lance dès à présent une pétition pour demander la démission immédiate de l'équipe municipale incompétente Fournier/Lachaud/Proust et demande la mise en cause de la responsabilité pénale des élus donneurs d'ordre qui font de Nîmes aujourd'hui la risée de la France."
S.Ma

 

Etiquette

1 commentaire sur “TRAM’BUS Les réactions suite à l’annulation des délibérations de l’Agglomération”

  1. Ce qui me frappe dans ces trois intéressantes réactions c’est que le même mot revient : « amateurisme ».

    Et une 1ère question vient immédiatement aux lèvres : existe-t-il un service juridique à l’Agglo? Ensuite, comment ont été recrutés ses membres? Ont-ils subi des pressions, voire des injonctions, du pouvoir politique, du style « laissez faire, laissez passer » selon la vieille formule libérale?

    Et merci à Damien Alary, Alain Fabre-Pujol et Julien Sanchez de comprendre la souffrance des Nîmois depuis ces mois que durent les travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité