A la uneInsolite

VU À NÎMES : Un câlin gratuit, c’est toujours ça de pris !

Une partie du commando des câlins

Samedi après-midi, une joyeuse bande de copains défilait dans les rues du centre-ville de Nîmes promettant aux passants un agréable moment de chaleur humaine. Tout était écrit sur leurs pancartes : "câlins gratuits" ou "Free Hugs" en anglais. Agnès, Corinne, Stéphanie, Line, Alain et Régine, l'ensemble des membres du commando des câlins, expliquent leur démarche :"Ca nous a pris à quelques jours des fêtes. On avait envie de donner de la joie aux nîmois. Et puis, après tout, pourquoi ne pas le faire ?" C'est vrai ça, pourquoi pas ?

Une séance de câlin

L'une des membres - activement recherchée par la milice de la tristesse - est une récidiviste. Elle en est déjà à sa troisième opération câlin cette année. C'est la professionnelle du groupe, celle qui compte à son actif des dizaines, voire des centaines de câlins. La spécialiste livre son secret pour réussir un super câlin :"L'art du câlin, c'est au moment d'ouvrir les bras. Ils doivent être bien ouverts pour que le passant vienne s'y blottir". Et ça marche ! Des hommes de tous les âges, des femmes, des ados s'engouffrent chaleureusement dans ses bras. D'autres passants, plus timides, se contentent d'un grand sourire. C'est déjà ça. Et puis, il y a les grincheux, ceux qui foncent tête baissée. Un moment de tendresse ne leurs auraient pas fait de mal.

Après une bonne heure de câlins, le commando s'est dispersé. Il n'est pas impossible que les joyeux drilles recommencent une opération similaire dans les jours ou les semaines à venir. Pas besoin d'être sur ses gardes. La bonne humeur qu'ils dégagent est contagieuse. Et tout est gratuit en plus !

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité