A la une

FLAMENCO De petits danseurs sur les pas de Leonor Leal

Leonor Leal, professeur de Flamenco d'un jour au Théâtre de Nîmes ce mercredi 9 janvier. Photo DR/S.Ma

À 9 ans, Leonor Leal chaussait pour la première fois ses "Begoña". Quelques années plus tard, après un diplôme en danse classique espagnole, un passage remarqué au Conservatoire de Danse à Séville ainsi que sur toutes les planches du monde entier, la danseuse est la référence dans le monde du Flamenco. Cocorico, les Nîmois et plus largement les Gardois, ont la chance de pouvoir (re)découvrir le temps du Festival de Flamenco (Du 7 au 19 janvier 2013) l'artiste espagnole.

Et en ce mercredi, jour des enfants, ce sont les tout-petits qui ont eu le privilège d'approcher Leonor Leal. Le temps d'une petite heure, ils ont même eu droit à un cours particulier de Flamenco dans l'une des salles du Théâtre de Nîmes. Et certains s'étaient même préparés de longue date, notamment les demoiselles, pas plus vieilles que l'artiste à ses débuts, qui n'ont pas hésité à enfiler leur plus belle robe à pois. Un clin d’œil qui n'a pas manqué de faire sourire Leonor Leal.

La vingtaine d'enfants et parents alignés face au miroir, le cours peut commencer. Première leçon, la musique. Et c'est Rafael Rodriguez qui, à la guitare, donne le ton. Quelques minutes d'échauffements et c'est parti. Aidée par Isabel Amian (responsable accueil au Théâtre de Nîmes) à la traduction, Leonor Leal a décortiqué chaque geste et chaque pas, qui font du Flamenco un art à part entière, entre énergie et émotion. Tantôt le pas doit attaquer le sol, tantôt il doit le caresser, mais le geste doit toujours être assumé, la tête droite, "comme une fleur qui éclot". Très concentrés les enfants suivent à la lettre les pas de la danseuse, conscients que ce cours est une exception, une occasion qui ne se représentera peut-être jamais.

En images...

Leonor Leal présentera ce mercredi 9 janvier à 18h30 au Théâtre de Nîmes, sa création Flamenco en el Recreo.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité