A la uneActualité générale.Actualités

VU À NÎMES Ces bénévoles mobilisés devant les caméras de « Tous Ensemble »

Depuis hier, une vingtaine de bénévoles se démènent sur un chantier organisé par l'émission diffusée sur TF1 Tous Ensemble. Photo DR/S.Ma

Depuis quatre années maintenant, le très énergique Marc-Emmanuel Dufour et son équipe de tournage sillonnent les routes de France pour venir en aide à des familles en difficulté en (re)donnant un coup de neuf à leur habitation. Ce mardi 15 janvier, c'est sur le territoire gardois, à Nîmes plus précisément, que la petite brigade de l'émission Tous Ensemble (diffusée sur TF1 tous les samedis) s'est arrêtée le temps d'un chantier long d'un peu plus de deux semaines.

À cinq minutes du centre-ville de Nîmes, dans un petit chemin reculé, comme planté dans un bout de garrigue, une petite maison carrée surplombe un terrain encore en friche. S'il n'y avait pas eu ces engins de travaux et cette fourmilière de bénévoles qui s'activent à l'intérieur comme à l'extérieur de la maison, on aurait pu croire qu'elle était abandonnée. Pas du tout. En fait depuis 2007, Karine et Éric, un couple, les parents de Simon, un adolescent, se débattent pour pouvoir enfin terminer cette bâtisse de presque 80 m² avec un étage, le rêve de toute une vie pour tout un chacun. C'était effectivement un rêve pour cette famille nîmoise jusqu'à ce que le destin mette sur son chemin cet entrepreneur, qui peu de temps après avoir débuté les travaux, a dû mettre la clé sous la porte. N'oubliant pas toutefois d'encaisser un chèque signé par Karine et Éric, d'un montant de quelque 45 000€.

En partant, l'entrepreneur a laissé derrière lui un chantier inachevé. Ainsi depuis six ans, le couple et leur enfant vivent dans un semblant d'habitation, sans eau, ni électricité, équipée du strict minimum. Une situation qui aurait pu durer des années et des années, si la nièce de Karine n'avait pas posé sur le papier la détresse de la famille avant d'envoyer le courrier à l'équipe de Tous Ensemble. Après enquête, tout le petit monde venu de Paris s'est activé pour sortir les Nîmois de leur galère.

"Il y a tout à faire un sol au plafond !"

Deux caméramen, un preneur de son, deux réalisateurs, deux régisseurs et un animateur, le tournage peut commencer. Mais encore faut-il des bénévoles pour réaliser les travaux. Il n'aura pas fallu les attendre très longtemps. Certains ont eu vent de cette affaire grâce à un appel à l'aide lancé sur les réseaux sociaux. D'autres comme Adeline et Sabrina, deux artisans peintres à Nîmes, ont été directement contactées par les équipes de Tous Ensemble : "On a tout de suite accepté même si on ne connaissait pas l'émission, ni même la famille. C'est terrible ce qu'elle vit alors si on peut les aider en participant aux travaux, c'est la moindre des choses." Et les deux bénévoles n'ont pas lésiné sur la générosité puisqu'elles ont suspendu l'un de leur chantier pour pouvoir se consacrer pleinement aux travaux de la maison "abandonnée", une opération colossale pour laquelle deux à trois semaines de travail acharné ne seront pas de trop : "Il y a tout à faire du sol au plafond !" Et pour pouvoir travailler, il faut du matériel qui est soit offert par de petits artisans ou par de grands groupes avec qui certains bénévoles à l'instar de Laurent Wiart, le plombier (ACSM) n'hésitent pas à négocier. "Dès qu'on leur dit que l'on participe à l'émission Tous Ensemble, ça marche à chaque fois !"

La motivation est de rigueur et ce malgré le froid qui paralyse les mains. Dans la bonne humeur, la fourmilière s'affaire avec énergie. Mais n'en disons pas trop car la famille est tenue à l'écart du chantier. Le résultat, Karine, Éric et Simon le découvriront aux côtés de Marc-Emmanuel, d'ici la fin du mois. Séquence émotion assurée...

Si vous souhaitez devenir bénévoles, contactez Patrick au 06 11 22 76 50 ou Geoffroy au 06 09 85 41 23.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “VU À NÎMES Ces bénévoles mobilisés devant les caméras de « Tous Ensemble »”

  1. bonjour
    j’ai appris que vous étiez sur Nimes, j’aimerai avec beaucoup de plaisir faire un petit geste. C’est à dire vue mon âge vous apporter un gâteau avec du café est ce possible.

    Portable : 0686785235

    Mme PERSEHAYE MARYANNICK

  2. bonsoir,
    j’ai vu que vous veniez dans notre belle ville aider une famille dans le besoin .j’aimerais venir en tant que bénévol ou puis je vous trouver?

  3. Hey coucou je suis une des benevoles sans aucune specialiter juste etudiante en medecine et ce fut une experiance wouha inoubliable le blues de fin de chantier et ce retrouver seul apres tout ça c vraiment bizarre mais quand on voie la famille heureuse dans sa maison rien ne peut remplacer ceci les larme de joie et la fin de la galere sa fait du bien dece dire quuon y est pour QQ chose … layiina ( Leslie benevole )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité