A la uneNîmes Olympique

RC LENS – NÎMES OLYMPIQUE : 1-2. En gagnant, les crocos entretiennent l’espoir

C’est ce qui s’appelle réaliser une bonne opération. En s’imposant cette après-midi au stade Félix Bollaert sur le score de 2 buts à 1, les nîmois récupèrent leur sixième place qu’ils avaient provisoirement laissé aux dijonnais qui l’ont emporté hier soir. Une belle manière de préparer le choc face à Angers vendredi prochain aux Costières.

Nîmes peut-il encore espérer jouer en Ligue 1 la saison prochaine ? Mathématiquement, oui. Et cette victoire dans le Nord, à cinq journées de la fin, contribue à entretenir les espoirs les plus fous. Pour le coup, la formule se prête bien à la situation. Pourtant, le match n’a pas été très riche en occasions. Sous un beau soleil mais par un vent glacial, ce sont les lensois qui entrent le mieux dans cette rencontre grâce notamment à leur conservation du ballon. En ce début de match, on ne ressent pas trop non plus leur fatigue due à la débauche d’énergie fournie trois jours plus tôt en Coupe de France contre Bordeaux (défaite lensoise 2-3). C’est logiquement que les Sang et Or se montrent dangereux sur une tête d’Alexandre Coeff à la réception d’un bon coup-franc. Le ballon passe de peu à côté du but de Merville qui faisait son retour après son expulsion à Avignon.

Le premier fait de match à signaler côté nîmois est, hélas, assez malheureux. A la suite d’un duel, Fanchone reste plusieurs minutes au sol, se tord de douleur en se tenant la cheville. Il tente de reprendre mais n’y parvient pas. Victor Zvunka le remplace par Robail (!) plutôt habitué à jouer aux avants-postes qu’à un rôle de défenseur.

Est-ce que les lensois commencent à fatiguer ? Toujours est-il que la fin de la première période est complètement acquise aux nîmois et Benoit Poulain se montre extrêmement dangereux en reprenant un centre en retrait de Riad Nouri. Il frappe le ballon comme il vient mais Rudy Riou, le gardien lensois, le sort d’une belle manchette (41’). La deuxième occasion nîmoise sera la bonne. Benezet, dans le coin de la surface lensoise, trouve Vincent Gragnic qui par un contrôle lumineux élimine deux adversaires. D’où l’importance d’un contrôle réussi. Seul face à Riou, il croise son ballon qui touche le poteau avant de rentrer (45’). 0-1. Mi-temps !

Eric Sikora, entraîneur du RC Lens

On ne peut pas dire que les lensois, pourtant menés au score, parviennent à inquiéter les crocos en ce début de seconde période. Les 15 000 spectateurs n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent. En revanche, oui, ils vont certainement avoir une dent contre Vincent Gragnic. Le meneur de jeu nîmois, parfaitement décalé par Ogounbiyi, est totalement seul à l’entrée de la surface adverse. Rudy Riou sort de son but. Gragnic pique son ballon. C’est parfait, intelligent. Et ça fait 0-2 (57’).

Les lensois, fatigués, se reprennent comme ils peuvent. Baptiste Guillaume, tout juste entré en jeu, reprend un bon ballon donné par Plumain mais son tir passe de peu à côté (75’). N’Diaye tente sa chance de la tête mais, cette fois, c’est Merville qui, d’une claquette, sort le ballon qui allait se loger sous la transversale (87’). Dans le temps additionnel, les joueurs d’Eric Sikora vont être récompensés de leurs efforts. Baptiste Guillaume, lancé à la limite du hors-jeu, laisse rebondir le ballon avant de le reprendre de volée. La reprise est parfaite et trompe Merville qui ne peut pas faire grand-chose (90+1). Mais il est trop tard pour les lensois. Nîmes s’impose. Il faudra confirmer face à Angers vendredi prochain aux Costières. Ne serait-ce que pour continuer à rêver…

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité