Actualité générale.Actualités

ST AMBROIX Du rififi autour de la piscine et de ses fuites

Les élus face la population lundi, Michel Folcher (en blanc) et Daniel Pialet (sur l'estrade) s'expliquaient lundi soir. Photo DR/RM

Les fuites d'eau de la piscine de St Ambroix ont fait couler beaucoup... d'encre ! Au point que le maire de St Ambroix, Daniel Pialet, s'est vu contraint à organiser une réunion publique ce lundi 6 mai pour informer la population alors que la piscine pourrait ne pas ouvrir au début de l'été. Au départ de l'action il y a une fuite d'eau importante, plus de 140 m3/jour détectée à la piscine en 2012. Après, les opinions divergent sur la manière dont le dossier à été suivi. En effet l'adjoint au Sport Michel Folcher accompagné de Catherine Carlier a alerté la presse fin avril sur les retards accumulés dans ce dossier et qui menaçaient l'ouverture de la piscine pour l'été. Selon ce dernier, ces retards proviennent d'une mauvaise entente, qui dépasse le simple malentendu, entre le directeur des services techniques chargé du dossier et le maire Daniel Pialet. Une situation qui pousse Michel Folcher à se désolidariser de l'équipe municipale pour les prochaines élections (Selon lui, il envisage plutôt de s'investir à St Brès où il réside aujourd'hui). De son côté, le maire Daniel Pialet explique "qu'il n'a fait que respecter la procédure mise en place et qui vise à protéger les finances de la commune" A savoir que le dossier devait être examiné par les services techniques, puis faire l'objet d'un choix politique sur la base de plusieurs devis.  "Le premier devis à été refusé par nous parce qu'il n'y avait pas d'autres propositions pour comparer" explique le maire. "Nous avons signé le devis avant que Michel Folcher alerte la presse", se défend le maire, "preuve que nous avancions sur le dossier". "Il reste que le calendrier proposé par  la société retenue mettait en péril l'ouverture à l'été" conteste Michel Folcher. Finalement une partie des travaux pourraient être pris en charge en interne  afin d’accélérer les choses. "Avec cette affaire nous sommes la risée de tout le canton" explique l'adjoint Patrice Gourret qui défends la position de précaution du maire. "Nous aurions mieux fait de laver notre linge sale en famille plutôt que de l'étaler ainsi en public" conclut-il. Les habitants, eux, se demandent toujours si la piscine pourra ouvrir dans les temps.

Etiquette

2 réactions sur “ST AMBROIX Du rififi autour de la piscine et de ses fuites”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité