Actualité générale.Actualités

GARDE REPUBLICAINE. Des huées aux applaudissements

Hier soir, le public était nombreux devant les grilles des arènes, pour assister au spectacle de la Garde Républicaine*. Dès 21h30, le parvis de l'amphithéâtre était déjà noir de monde… Une demi-heure plus tard, des huées des festaïres se firent entendre contre les organisateurs : les portes étant toujours fermées, alors que le spectacle devait bientôt commencer.

Garde Républicaine.

Après vérification des tickets, les mécontents finirent par rentrer au compte-goutte. Pour certains, le spectacle avait déjà commencé, mais qu'importe. A la vue de ces élégants cavaliers de la Garde Républicaine qui s'élançaient sur la piste, la mauvaise humeur ambiante s'est vite dissipée.

Tirés à quatre épingles, les cavaliers ont médusé les spectateurs. Arborant leur prestigieux uniforme, bleu et doré, les militaires s'élancèrent avec précision et justesse pour réaliser de splendides figures. Rangés tantôt en rang d'oignon, tantôt en file indienne, la maîtrise était impressionnante. De quoi ravir le public, qui entré gratuitement aux arènes, est passé des hués aux vifs applaudissements.

*L'une  des missions premières du régiment de cavalerie de la Garde Républicaine est d'assurer des services d'honneur à pied et à cheval au profit des plus hautes autorités de l'État. C'est ainsi que les gardes républicains cavaliers sont employés quotidiennement dans les palais nationaux, au premier rang desquels figure le palais de l'Elysée. Cinq cents services d'honneur sont effectués en moyenne chaque année, allant d'un simple piquet d'honneur avec quelques cavaliers à la mise en œuvre de la grande escorte à cheval.

C.M

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité