A la uneInsolite

EXCLUSIF Christophe Carrière, auteur de « Yves Mourousi : ombre et lumière », raconte le mariage du présentateur vedette, à Nîmes !

Christophe_Carrière_2013
DR

 

Christophe Carrière, grand reporter au service Culture de l'Express et chroniqueur occasionnel dans l'émission "Touche pas à mon poste" sur D8, vient de sortir une biographie sur Yves Mourousi. Après celle consacrée il y a un peu d'un an à l'acteur Patrick Dewaere "Patrick Dewaere, une vie", le journaliste de l'Express retrace le destin du présentateur fétiche des années 1970 dans "Yves Mourousi : ombre et lumière" (Edition Balland).

Journaliste radio impertinent, avant de devenir, de 1975 à 1988, l’icône du JT de 13 heures sur TF1, Yves Mourousi est aujourd’hui un mythe. Personne n’a oublié son tonitruant « Bonjour ! » ; son interview de Giscard d’Estaing, en direct de la Place Rouge ; ses fesses posées sur le bureau de François Mitterrand, pour lui demander s’il est « chébran » ; sa présentation du journal avec un casque de chantier le jour de la privatisation de TF1 par le groupe Bouygues ; son mariage médiatisé à outrance…

Ceux qui n’ont pas connu ses audaces versent dans le fantasme. Les autres en gardent un souvenir si improbable qu’ils ont du mal à croire qu’un tel homme a existé. De sa complice Marie-Laure Augry bien sûr, à Thierry Ardisson, en passant par Michel Denisot, Jean-Pierre Pernaut, Michèle Cotta, Eric Yung et beaucoup d’autres, collaborateurs ou amis intimes ou les deux, tous participent à cet ouvrage qui, pour la première fois, retrace pas à pas l’itinéraire de ce reporter qui se rêvait animateur – et vice-versa.

MOUROUSI_BALLAND_OK"Ce type me fascine autant pour sa carrière de journaliste que celle à la TV. Ce qui m'a intéressé, c'est de comprendre comment cet homme s'est construit sur des ruines. Il est parti de rien, de zéro et finalement, il va se hisser au sommet et de façon brillante" glisse Christophe Carrière pour présenter son livre.

A la lumière des témoignages recueillis par Christophe Carrière, on comprend mieux la soif de reconnaissance d'Yves Mourousi, sa rigueur professionnelle mais aussi sa double vie qu’il brûlait par les quatre bouts. Reporter exemplaire le jour, débauché notoire la nuit, père modèle sur ses dernières années, Yves Mourousi était aussi exceptionnel que complexe. Son histoire dépasse largement le cadre du petit écran. Si elle n’était pas vraie, personne n’aurait osé l’inventer.

"L'élément marquant de sa vie professionnelle est sans conteste la présentation du 13h de TF1 et les 12 à 15 millions de téléspectateurs. Mais, il ne faut pas oublier qu'avant la télé, il était déjà une vedette de la radio, beaucoup de choses s'était déjà passées dans sa vie professionnelle " rajoute le spécialiste.

Ce qui va profondément changer la vie d'Yves Mourousi, c'est sa rencontre avec Véronique d'Alançon, sa future épouse : "Véronique va changer sa vie. Yves Mourousi a toujours voulu fonder une famille puisqu'il n'en avait pas plus jeune. Véronique est vraiment pour lui la chance de sa vie, un enfant d'ailleurs naîtra de cette union en 1986", poursuit Christophe Carrière.

Une union célébrée à Nîmes

DR
DR

Mais, pour les lecteurs d'ObjectifGard, c'est le récit qui suit qui va attirer leur attention : le mariage en grande pompe du journaliste de télévision avec Véronique d'Alançon à Nîmes, au cœur de la féria des vendanges 1985, le 28 septembre exactement: "Yves Mourousi était très ami avec Jean Bousquet qui à cette époque était maire de Nîmes et Président de Cacharel. Le mariage a été organisé très vite, rendu publique en juillet, il a eu lieu à la fin septembre soit à peine trois mois après. Yves Mourousi avait deux idées en tête : rendre l'utile à l'agréable et inviter tout le monde".

Et quand on dit tout le monde, c'est bien le cas ... ou presque : "Pendant des mois, dans tout Paris, on entendait dire que deux millions de personnes s'étaient invitées au mariage de Mourousi. La réalité est différente. Yves avait 5000 invités, ce qui n'est déjà pas rien. Après, devant les grilles des Jardins de la Fontaine (lieu du mariage), il y avait quatre fois plus de personnes, soit environ 20.000 personnes. Les gens ont donc fait la confusion avec les Gardois qui se sont rendus à la féria et là, effectivement, dans les rues de Nîmes, il y avait environ deux millions de personnes".

Pour l'auteur de la biographie, c'est une évidence, ce mariage était grandiose : "Dans les Jardins de la Fontaine, c'était extraordinaire, Yves Mourousi ne faisait jamais les choses à moitié. Répartis dans les jardins, il y avait 1600 projecteurs et 15.000 bougies".

Mais cet événement exceptionnel sera de courte durée pour le personnage charismatique de la télévision : "Le happy end se transforme très vite en mauvais cauchemar. En 1987, la première chaîne est privatisée, Yves Mourousi est licencié un an après, il vit ce que des dizaines de vedettes télé subissent, la traversée du désert. Et cette mauvaise trajectoire ne s'arrête pas, sa femme Véronique décède quelques années plus tard et là, pour Yves Mourousi, c'est le début de la fin".

Aujourd'hui, face à l'émergence des nouvelles chaînes de télé, de l'explosion d'Internet, comment Yves Mourousi aurait trouvé sa place ? "Internet l'aurait forcément beaucoup intéressé, le système médiatique d'aujourd'hui beaucoup moins. Moi, je l'aurais bien vu sur Canal Plus ou sur une chaîne d'informations en continu".

Yves Mourousi est mort le 7 avril 1998 à la suite d'un malaise cardiaque. Il est enterré au cimetière du Montparnasse aux côtés de son épouse.

YVES MOUROUSI, OMBRE ET LUMIÈRE par Christophe Carrière

14 x 22,5 cm / 256 pages

Prix conseillé : 19,90 €

Parution : 20 juin 2013

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité