A la uneDu côté d'Alès

SAINT-JEAN-DE-VALÉRISCLE Partez à la découverte de l’histoire du village, cet été 2013 !

Saint-Jean-de-Valériscle

 

Partez à la découverte de Saint Jean de Valériscle : Déambuler dans les vieilles rues du village ou sur les sentiers de randonnée tout en découvrant, grâce aux commentaires documentés de Cathy Justet, les attraits quelques fois insoupçonnés de Saint Jean de Valériscle...

Avant de partir ... un peu d'histoire :

Il y a fort longtemps, quelques centurions traversèrent les Cévennes pendant la Guerre des Gaules et reçurent quelques terres de la vallée de l’Auzonnet des mains de Jules César lui-même.

Au cours des siècles qui suivirent, une activité pastorale s’établit dans la vallée puis à l’aube du deuxième millénaire, des moines bénédictins séduits par la beauté du site et l’abondance des sources s’installèrent à leur tour dans la vallée. Sous leur impulsion, la population, de plus en plus importante, assainit les marécages, défricha la forêt, bâtit des murets de pierres jusqu’au sommet des collines et créa les cultures en terrasse destinées en premier temps à l’implantation du châtaignier, de l’olivier, de la vigne puis plus tard de l’oignon et du mûrier. C’est de cette période que date vraisemblablement la première église romane du village. Au bord de la rivière le quartier du Barry montre les fortifications protectrices et comment les maisons enchevêtrées étaient utilisées comme moyen de défense et comment leurs caves communicantes assuraient un moyen de replis en cas de nécessité.

Durant le Moyen âge les activités agricoles et l’industrie métallurgique se développèrent et les oignons doux cultivés sur toutes les terrasses disponibles firent le renom du village qui sera désormais appelé Saint Jean des Cèbes (la cèbe étant le nom de l’oignon en cévenol) et aura pour armoiries trois oignons d’argent renversés sur fond vert. Tout le long de la rivière, seront construits des barrages : «les resclauses» qui donneront le nom Valériscle («Vallea Resclausa» : vallée des resclauses). Lors du terrible hiver de l’année 1709, la gelée extermine la plupart des châtaigniers, des oliviers et des vignes. L’état prima la replantation du mûrier car plus rapidement productif. La sériciculture s’installa donc dans la majeure partie des fermes saint-jeannaises. Dès lors, la culture du mûrier, la transformation de la soie dans les filatures ne connaît plus de frein ; elles atteignirent leur apogée au milieu du 19e siècle avant d’être supplantées par l’exploitation du charbon. L’ère industrielle et les besoins en combustible se faisant de plus en plus grands, des puits de mine seront creusés dans toute la vallée. «Les chevalets», grandes tours métalliques construites pour l’extraction de la houille, marqueront longtemps le paysage. Le viaduc au tablier métallique, traversant la vallée, témoigne d’un trafic ferroviaire important lié au transport de la houille. L’époque des mines fut une période faste pour le village qui connut alors une expansion rapide avant de décliner au milieu du 20e siècle.

Le paysage boisé a maintenant occulté les reliefs des anciennes exploitations minières. Chemins et sentiers de randonnées sillonnent toutes les collines environnantes. Le quartier médiéval de la Tournelle, avec ses rues pavées, son église romane restaurée et son Musée des Blasons unique en France, sont des atouts indéniables. Concerts et expositions génèrent également des animations de qualité.

Saint Jean de Valériscle est aujourd’hui un petit village calme et paisible qui possède de nombreux atouts, mais il faut parcourir les petites rues et les sentiers pour en découvrir tout l’attrait. Paysages, patrimoine bâti, faïsses destinées aux cultures, sources et fontaines, fleurissement, harmonie chromatique de l’architecture rurale, font état du réel caractère de ce village : l’authenticité.

 

A la découverte de l’histoire : le centre ancien, au cœur du village

Regroupé autour de son église romane et de son château, le village est remarquable par ses ruelles et ses maisons typiques, témoins d’un riche passé médiéval, séricicole et minier. En famille, en individuel, en groupe, laissez-vous conter les riches heures du passé, les mille et une péripéties et autres histoires qui forgent l’identité de Saint Jean de Valériscle et de la vallée de l’Auzonnet. Bande dessinée où le rêve et la réalité se rejoignent et s’harmonisent, le musée des blasons interrogera le visiteur, le fera rêver, lui donnera envie

Tarifs : 5 € (adulte) / 3 € (enfant)
Durée de la visite : 3 heures
Tous les mardis matin sur réservation uniquement : 04.66.25.65.42 patrimoine30960@gmail.com

 

A la découverte des environs : les balcons de Saint Jean

Cette randonnée familiale et accompagnée de 3 heures 30 environ vous permettra de découvrir les mille et une richesses de notre petit patrimoine de pays : four à chaux, vestiges miniers, cultures en terrasses, oratoire, faune, flore, toponymie, histoire...  Mais aussi de magnifiques paysages qui sauront rendre votre séjour en Cévennes inoubliable ! Des chaussures de randonnée ou de bonnes baskets sont primordiales pour que cette matinée reste un plaisir et ne devienne pas un calvaire. Pensez également à vous munir de boissons, en-cas, casquettes et crème solaire. Les chiens sont acceptés à condition d’être tenus en laisse.

Tarifs : 5 € (adulte) / 3 € (enfant)
Boucle de 11 km
Dénivelé : +334 mètres / -334 mètres / Altitude max. 450 m. / Altitude min. 199 m.
Tous les jeudis matin sur réservation uniquement : 04.66.25.65.42 patrimoine30960@gmail.com

 

Eglise romane ouverte durant les mois de juillet et août de 9h30 à 17h30
Musée des blasons ouverte du dimanche au jeudi pour des visites guidées à 15h00 / 16h00 / 17h00
Possibilité de restauration à la Guinguette de l’Auzonnet, au café «Le Saint-Jean» et à l’Auberge de la Tour

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité