A la uneFaits DiversFaits divers.

AUTOUR DE NÎMES Les gendarmes découvrent des plants de cannabis, des armes et de l’argent

Les armes retrouvées par les gendarmes aux domiciles des suspects
Les armes retrouvées par les gendarmes aux domiciles des suspects

 

Mardi 3 septembre, les gendarmes de la brigade de recherches de Nîmes aidés par les militaires des PSIG de Nîmes et d'Alès ont procédé à l'interpellation de six individus âgés de 30 à 60 ans, originaires de Nîmes de Marguerittes, dans le cadre d'une affaire de stupéfiants.

L'affaire remonte au mois de juin. Des investigations sont menées par les enquêteurs renseignés de l'existence de plusieurs cultures de cannabis entre Nîmes et Marguerittes. Après avoir obtenu une commission rogatoire de la part du juge d'instruction du Tribunal de grande instance de Nîmes, les militaires se rendent sur deux terrains agricoles protégé par des chiens type Rottweiler et un système de détecteur de mouvements à Nîmes et Marguerittes et y découvrent six serres dans lesquelles poussaient quelque 380 plants de cannabis. Lors de la perquisition aux domiciles des six suspects, les enquêteurs ont retrouvé huit kilos d'herbes séchées (valeur de 4000€/kilo), 16 000€ en espèces, une vingtaine d'armes de poing et d'épaule ainsi que tout le matériel pour cultiver leurs plantations.

Au terme de leur garde à vue, les six suspects déjà bien connus des forces de l'ordre pour des faits de vol et de menace, ont été présentés ce jeudi au palais de Justice à Nîmes. Deux ont été relâchés, les autres ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants et placés sous mandat de dépôt. D'autres procédures sont en cours.

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité