A la uneFaits DiversJustice

NÎMES. Fusillade de Vacquerolles : Quatre individus mis en examen pour « tentative d’assassinat »

Christophe Rivenq sur le plateau de Bonsoir le Gard Photo : Objectif Gard
Photo d'illustration. Palais de Justice de Nîmes. D.R/
Photo d'illustration. Palais de Justice de Nîmes. D.R/

Quatre individus interpellés par la SRPJ de Montpellier dans le cadre de l'enquête portant sur la fusillade qui a eu lieu le 22 février 2013 dans le quartier du Golf de Vacquerolles à Nîmes, ont été mis en examen ce vendredi 4 octobre.

Rappel des faits. Ce vendredi 22 février, les policiers de la brigade anti-criminalité étaient intervenus dans ce quartier situé à l'ouest de Nîmes, alertés par des habitants, de la présence de deux hommes suspects. A leur arrivée, une fusillade avait alors éclaté, sans faire de blessé toutefois. L'un des deux hommes -- connu des services de polices, pour une affaire de violence ayant entrainé la mort sans intention de la donner ainsi que pour une autre affaire de trafic de stupéfiants -- été interpellé deux jours plus tard. Ce dernier avait été mis en examen pour “association de malfaiteurs, détention d’armes en bande organisée et tentative de meurtre sur policier » puis écroué à la prison de Nîmes.

L'enquête se poursuivant, quatre autres personnes ont été interpellées. "Il semble que Raymond Houlonne, un homme très connu dans diverses affaires judiciaires, était visé" a précisé la procureure de la République de Nîmes, Laure Beccuau. Le premier a été mis en examen pour "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique, association de malfaiteurs, recel de vol et usage de fausses plaques d'immatriculation." Quant aux trois autres ont été mis en examen pour "tentative d'assassinat et association de malfaiteurs". Deux entre eux, dont Richard Perez, un quinquagénaire condamné en 2003 à neuf ans de prison pour avoir été à l'origine d'incendies criminels à l'encontre de la société Onyx, ont été placés en détention provisoire. Le troisième a été placé sous contrôle judiciaire.

S.Ma

 

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité