A la uneNîmes Olympique

FC MARTIGUES – NÎMES OLYMPIQUE 2-3 Une victoire sur le fil

FC Martigues - Nîmes Olympique
FC Martigues - Nîmes Olympique

Deux victoires en deux matchs. Ca faisait longtemps que les joueurs de Victor Zvunka n’avaient pas réussi une telle série. Ce soir, en amical à Martigues, les crocos ont fait un match correct, sans plus. Pas de quoi sauter au plafond. Mais la confiance reste, le groupe a tourné et les automatismes s’ajustent.

C’est sur un faux rythme que débute ce match amical qui intéresse une centaine de spectateurs tout au plus. Ce qui est plaisant, c’est cette volonté constante des deux équipes de jouer au ballon, de chercher à jouer à terre, de construire, de ne pas balancer et de s’appliquer. Sur la feuille de match, Victor Zvunka a opéré quelques changements par rapport au dernier match de championnat, la semaine dernière contre Caen. L’un des premiers nîmois à s’illustrer est justement un remplaçant, celui de Cyrille Merville, le jeune Mathieu Michel. Rassurant, il captera sans trop de problème le premier tir cadré de cette partie (7’). Les nîmois, sans être spécialement étincelants, vont ouvrir le score sur leur première véritable occasion. Bouby lance magnifiquement Riad Nouri parti à l’extrême limite du hors-jeu. En un contre un face à Robert, le portier adverse, il envoie le ballon sous la barre (22’) 0-1. Martigues réagit par quelques tentatives mais les hommes de Jean-Luc Vannuchi, trop timides, n’inquiètent pas Michel. C’est même Nîmes qui va finir idéalement cette première période. Bien servi par Nouri, Gragnic se retrouve à son tour seul face à Robert. Il ouvre son pied droit et trompe facilement le portier (43’) 0-2.

Situation étonnante pour un match amical : Victor Zvunka contraint de regarder le match depuis les tribunes
Situation étonnante pour un match amical : Victor Zvunka contraint de regarder le match depuis les tribunes

A la reprise, Martigues se ressaisit. Barsotti surprend son monde en expédiant un corner directement au fond des filets. Un but aussi rare que joli (48’). 1-2.  En confiance, les martégaux poursuivent sur cette dynamique et Sotoca est à deux doigts d’égaliser. Michel, en sortant parfaitement, détourne le tir de l’attaquant (53’). Sur l’action, Victor Zvunka est furieux et s’en prend à l’arbitre. Il semblerait que le coach nîmois voulait faire un changement qui n’aurait pas été accepté par l’arbitre très tatillon pour un match amical. Si tatillon qu’il sortira Zvunka du terrain. La domination de l’équipe de Vannuchi s’intensifie et c’est logiquement que Tony Patrao, après avoir pris le dessus sur Romain Sartre, égalise d’un tir puissant du gauche sur lequel Michel ne peut rien faire (76’). 2-2. En toute fin de match, sans que ce soit vraiment mérité, Nîmes inscrit le but victorieux par l’intermédiaire de Sartre (88’). Il est à la réception d’un coup-franc d’Ogounbiyi, dévié par Cissokho et mal dégagé par le gardien. A trois mètres du but, le défenseur condamne l’équipe de CFA, auteur d’une prestation convaincante 2-3. Les nîmois, eux, engrangent de la confiance avant le déplacement, qui s’annonce autrement plus compliqué, samedi prochain, à Lens, le troisième du championnat.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité