Actualité générale.ActualitésSantéSociété

ALÈS Nouvelle signature d’un contrat local de santé pour le Pays des Cévennes

Jean-Michel Suau pour le Conseil général, docteur Martine Aoustin pour l'Agence régionale de santé Languedoc-Roussillon, le maire Max Roustan et le sous-préfet Christophe Marx. Photo DR/EB
Jean-Michel Suau pour le Conseil général, docteur Martine Aoustin pour l'Agence régionale de santé Languedoc-Roussillon, le maire Max Roustan et le sous-préfet Christophe Marx. Photo DR/EB
Jean-Michel Suau pour le Conseil général, docteur Martine Aoustin pour l'Agence régionale de santé Languedoc-Roussillon, le maire Max Roustan et le sous-préfet Christophe Marx. Photo DR/EB

Ce mardi après-midi, un contrat local de santé a été signé pour deux nouvelles années entre le Pays Cévennes, l'Agence régionale de santé (ARS) Languedoc-Roussillon et le Conseil général du Gard, qui les a rejoint pour la période 2013-2015. Objectif ? Harmoniser les politiques publiques en lien avec la santé : promotion, prévention, soins et actions médico-sociales. Les signataires élaboreront un cadre de planification afin de répondre aux enjeux de santé du territoire et de réduire les inégalités sociales de santé. Pour la directrice générale régionale, docteur Martine Aoustin, "c'est un outil privilégié de la coopération des politiques publiques. Le développement de ce contrat est au cœur de la stratégie nationale qui prévoit d'organiser les soins autour des patients et d'en assurer l'égal accès". Une première phase de 2011 à aujourd'hui avait déjà été menée et avait permis "de conforter et de pérenniser la dynamique de santé mise en place depuis 1993, mais aussi de développer le travail autour des axes d'intervention fixés et d'élargir le programme local de santé du territoire de proximité du Pays Cévennes". Un travail conduit par l'ensemble des acteurs du système de santé local rassemblés au sein des différents dispositifs : réseaux de santé, atelier santé ville, projets de santé portés par les élus et les différents opérateurs du territoire. Un comité de concertation et de suivi s'était réuni régulièrement tout au long de ces deux années. Pour cette nouvelle génération, il s'agira également de préparer le contrat local de santé phase 3 en développant les réponses apportées aux populations et en consolidant l'apport des autres politiques publiques portées par des partenaires susceptibles de devenir signataires.

Publicité
Publicité
Publicité

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité