Gardonnenque

GAJAN « Mois du Film Documentaire » sur le thème du monde rural, ce samedi 16 novembre 2013

MFD2013-VISUEL-TEXTE-BD

 

Pour la deuxième année à Gajan, L'association Les jardins de Violette a souhaité proposer, dans le cadre du Mois du Film Documentaire, une programmation en rapport avec le monde rural, ce samedi 16 novembre 2013.

Sous le thème Vivre autrement … les Films présentés parlent de nomadisme, transhumance et pastoralisme, sous des angles très différents. Ils donnent à voir des personnalités qui tirent leur force du lien avec la nature et de cette " liberté de vivre et de penser" qu'ils revendiquent. De belles images où la réalité n’exclut pas le rêve bucolique ou sociétal. Merci aux véritables auteurs que sont les réalisateurs de ces films.

Une émouvante exposition d’outils, d’objets et de costumes ayant trait au pastoralisme sera présentée par un collectionneur passionné.

La convivialité et le partage que nous pensons essentiels à nos manifestations seront présents grâce à un repas du terroir concocté par les membres de l’association.

 www.objectifgard.com vous présente le programme :

15h00 - L’école nomade

Un film réalisé par Michel Debats

Production : La Gaptière production

France, 2008

52 minutes, VOST

En Sibérie orientale, dans la région de l’Amour, une école nomade évenk a vu le jour. Elle nomadise comme une famille nomade : ordinateurs, tables et chaises sanglés sur les traîneaux de rennes. Nous suivons Alexandra Lavrillier qui vit parmi les évenks, pour entendre de leur bouche et dans leur langue ce qu’est un « humain evenk » : le gardien de la taïga. Avant l’école nomade, Andrei, Vittia et les autres, devaient rester pensionnaires dans des villages pendant l’année scolaire. Ils perdaient leur langue et leur culture. À présent, ils n’ont plus à faire le choix entre un mode de vie traditionnel et l’accès à une certaine modernité. Ils poursuivent le cursus académique russe tout en conservant le mode de vie, la langue, les techniques et les rituels évenks. Parallèlement au retour des enfants qui bouleverse et enrichit le tissu social des familles nomades, des adultes quittent la précarité désespérante des villages pour revenir vivre dans la forêt...

 

16h 15 Visite commentée de l’exposition, café gourmand offert

 

17h00 - Mouton 2.0 - la puce à l’oreille

Un film réalisé par Antoine Costa, François Pourchi

Production : Synaps Collectif Audiovisuel

France, 2012

77 minutes, VF

La modernisation de l’agriculture d’après guerre portée au nom de la science et du progrès ne s’est pas imposée sans résistances. L’élevage ovin, jusque là épargné commence à ressentir les premiers soubresauts d’une volonté d’industrialisation. Depuis peu une nouvelle obligation oblige les éleveurs ovins à puçer électroniquement leurs bêtes. Ils doivent désormais mettre une puce RFID, véritable petit mouchard électronique, pour identifier leurs animaux à la place de l’habituel boucle d’oreille ou du tatouage. Derrière la puce RFID, ses ordinateurs et ses machines il y a tout un monde qui se meurt, celui de la paysannerie. Dans le monde machine, l’animal n’est plus qu’une usine à viande et l’éleveur un simple exécutant au service de l’industrie. Pourtant certains d’entre eux s’opposent à tout cela …

Projection-rencontre avec l’un des réalisateurs (sous réserves) et des professionnels du milieu pastoral.

 

19 h Pause « repas du terroir » dans la bonne humeur pour ceux qui le souhaitent

 

21h00 - Un hiver nomade

Un film réalisé par Manuel Von Stürler

Production : Louise Productions

Suisse, 2012

90 minutes, VF

Pascal, 53 ans, et Carole, 28 ans, sont bergers. En ce mois de novembre 2010, ils s'apprêtent à entamer leur longue transhumance hivernale : quatre mois pour parcourir 600 km en terre romande, en compagnie de trois ânes, quatre chiens et huit cents moutons. Commence alors une aventure hors du commun : bravant le froid et les intempéries, de jour comme de nuit, avec pour seul abri une bâche et des peaux de bête, cette saga quotidienne révèle un métier rude et exigeant, qui demande une attention de chaque instant à la nature, aux animaux, au cosmos. Un voyage fait de péripéties quotidiennes, de rencontres surprenantes, de retrouvailles émouvantes avec les amis paysans, figures nostalgiques d'une ruralité qui se réduit comme peau de chagrin. Un film dominé par les fortes personnalités de Pascal et Carole, dont la relation et la joie de vivre transforment cette transhumance en un formidable hymne à la liberté, aux antipodes de nos réalités confortables. Un road-movie contemporain...

 

L’accès aux projections est libre et gratuit dans la limite des places disponibles.

Repas du terroir à réserver avant le 12 novembre au 04 66 20 70 17 ou 04 66 71 04 07 ou mail gisele.auger orange.fr

L’ensemble de la manifestation se déroulera salle La Davalade à Gajan

Parking gratuit, accès facilité pour les personnes à mobilité réduite.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité