Faits DiversFaits divers.

NÎMES Deux prostituées russes et leur proxénète arrêtés dans un appartement nîmois

Prostituées illustration
photo d'illustration

C'est la vérification d'un site Internet qui a permis aux fonctionnaires de la sûreté départementale de démanteler un réseau de prostitution naissant. Ce jeudi, les enquêteurs interpellent un homme de 59 ans porteur d'un taser, de 2.000€ et de cinq téléphones portables qui lui servent à entrer en contact avec les prostituées. Dans l'appartement, les policiers tombent sur deux filles d'origine russe mais détentrice de carte de résidence qui se livraient depuis trois jours à la prostitution sur Nîmes. Lors de la fouille, les enquêteurs trouvent également un carnet de comptes qui permet de s'apercevoir que le proxénète menait la belle vie : selon le carnet, une prostituée itinérante rapporterait 190.000€ par an ! Après placement en garde à vue, les trois personnes devront répondre de leur activité devant la justice.

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité